• mer. / 11 janvier 2017 / 09:21
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 95102213805
  • Journaliste : 71453

Le communiqué médiatique de la commission mixte du PGAC à Vienne

اولین نشست پسابرجامی وزیران خارجه ایران و 1+5

Téhéran (ISNA)- Au seuil du premier anniversaire de l’application du Plan global d’action conjoint (PGAC), la réunion de la commission mixte du PGAC a été tenue le 10 janvier à Vienne.

Cette réunion a été organisée avec la participation des vice-ministres des Affaires étrangères des pays membres du P5+1 (Etats-Unis, France, Russie, Grande-Bretagne, Chine et Allemagne) et de celui de l’Iran, lors de laquelle, ils ont publié un communiqué médiatique.

Il est écrit dans ce communiqué que la commission mixte du PGAC a précisément été tenu afin d’examiner les inquiétudes déclarées par l’Iran dans la lettre du 16 décembre 2016 du ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, à l’adresse de la Haute représentante de l’Union européenne pour les Affaires internationales et la politique de sécurité, Federica Mogherini. « Selon la demande de l’Iran, avant la réunion de la commission mixte, une réunion du groupe de travail pour la levée des sanctions a été tenue au niveau des experts », est-il ajouté.

« Toutes les parties signataires du PGAC ont une fois encore insisté sur leurs engagements pour continuer la mise en œuvre complète et efficace de cet accord », est cité dans ce communiqué.

Ce communiqué continu qu’en reprécisant sur l’importance des engagements liés à la levée des sanctions selon le PGAC, surtout en rapport avec la loi d’ISA (Iran Sanctions Act), la commission mixte souligne que les garanties données par les Etats-Unis selon les quelles la prorogation de la loi des sanctions contre l’Iran n’aura aucun effet sur le processus de la levée des sanctions et ne posera aucune limite pour les compagnies qui voudraient avoir des relations commerciales avec l’Iran.

Fin

Commentaires

You are replying to: .