• sam. / 17 juin 2017 / 08:59
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 96032714909
  • Journaliste : 71453

Le programme balistique iranien est parfaitement légitime (Qassemi)

بهرام قاسمی

Téhéran (ISNA)- « Le programme de défense balistique de la RII est parfaitement légitime, n’étant pas en violation de la résolution 2231. Aucune mesure ne peut priver l’Iran de son droit légitime de défense », a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères en réaction au durcissement des sanctions non nucléaires par le Sénat américain.

Bahram Qassemi a souligné que vu les antécédents et l’animosité du Sénat américain envers la nation iranienne, l’adoption de nouvelles sanctions n’était pas imprévisible, s’inscrivant dans la lignée de la politique d’hostilité de Washington vis-à-vis de Téhéran.

« En vertu de l’accord nucléaire, qui constitue un document international, le gouvernement américain doit tenir ses engagements pleinement et en toute bonne foi. Il ne peut pas se dérober à ses engagements légaux », a-t-il dit.

« Tout comme l’Iran a pleinement respecté les engagements qu’il avait pris dans le cadre de cet accord, fait confirmé à plusieurs reprises par l’AIEA, toutes les parties concernées sont tenues de remplir complètement leurs engagements », a indiqué le porte-parole de la diplomatie iranienne.

Bahram Qassemi, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères. ©Tasnim News

Il a dit que son pays surveillait minutieusement la teneur et le texte de ce projet de loi ainsi que le processus de son adoption à la Chambre des représentants et son éventuelle signature par le président américain, sans manquer de préciser que le comité spécial chargé de superviser l’application de l’accord nucléaire, prendrait les mesures de représailles appropriées afin de préserver les intérêts nationaux de l’Iran.

« Ce qui a été attribué, dans ce projet de loi, aux forces militaires et aux capacités balistiques de l’Iran est totalement injustifié et illégal. Nous annonçons que les forces armées de la RII défendront, courageusement, la sécurité et les intérêts de leur pays et que ce nouveau geste américain n’aura pas le moindre effet sur leur volonté de poursuivre leur chemin », a-t-il souligné.

Le Sénat américain a approuvé à l’unanimité le jeudi 15 juin un projet de loi qui propose de durcir les sanctions visant l’Iran. Le projet de loi a été adopté par 98 voix contre 2, celle du républicain Rand Paul et celle de l’indépendant Bernie Sanders.

Fin

Commentaires

You are replying to: .