• sam. / 15 juillet 2017 / 15:07
  • Catégorie: Science
  • Code d'info: 96042413656
  • Journaliste : 71453

La génie iranienne de mathématique est décédée

57521095.jpg

Téhéran (ISNA)- La génie iranienne, Maryam Mirzakhani, est décédée ce matin (samedi) suite à un cancer du sein.

Le recteur de la Faculté de math de l’Université polytechnique de Sharif a confirmé cette information en déclarant que la génie iranienne de la mathématique a fermé ses yeux sur le monde.

Maryam Mirzakhani, née le 5 mai 1977 à Téhéran, était une mathématicienne iranienne, connue pour ses travaux en topologie et géométrie et géométrie des surfaces de Riemann.

Le 12 août 2014, elle devient la première femme récipiendaire de la médaille Fields.

Elle fut élève du lycée Farzanegan de Téhéran, un lycée pour jeunes filles surdouées dépendant du SAMPAD, l'Organisation pour le développement des talents exceptionnels, ou NODET. Elle est lauréate des Olympiades internationales de mathématiques en 1994 à Hong Kong et de celles de 1995 à Toronto, où elle établit un score parfait. Mirzakhani obtient un BSc en mathématiques en 1999 de l'université de technologie de Sharif à Téhéran, et un doctorat de mathématiques de Harvard en 2004, sous la direction du lauréat de la médaille Fields Curtis McMullen.

En septembre 2008, elle est nommée, à l'âge de 31 ans, professeur de mathématiques à Stanford après avoir été maître de conférences à l'université de Princeton.

Ses champs de recherche incluent la théorie de Teichmüller, la géométrie hyperbolique, la théorie ergodique, l'espace de modules et la géométrie symplectique.

Fin

Commentaires

You are replying to: .