• mer. / 13 septembre 2017 / 15:10
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 96062212856
  • Journaliste : 71453

Zarif à Sotchi : aucune visite ne peut être l’excuse pour s’informer des secrets d’Iran

ظریف

Téhéran (ISNA)- Le cadre du protocole additionnel et du Plan global d’action conjoint (PGAC) est pour visiter des sites dans lesquels il est possible d’effectuer des activités nucléaires, a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères.

A sa décente d’avion à Sotchi, en Russie, Mohammad Javad Zarif, ministre iranien des Affaires étrangères, a insisté devant un parterre de journalistes que l’Iran a jusqu’à maintenant bien tenu ses engagements selon les rapports de l’Agence internationale de l’Energie atomique (AIEA).

« Selon l’article 74 du PGAC, aucune visite ne peut être l’excuse pour s’informer des secrets du pays », a précisé M. Zarif.

Yukia Amano, directeur général de l’AIEA, avait annoncé lundi dernier, qu’en cas nécessaire, ils demanderont l’éclaircissement et la fourniture d’accès aux sites iraniens. « L’AIEA ne différencie pas entre les sites militaires et civils et en cas nécessaire, elle demandera la permission d’accès », avait-il ajouté.

M. Zarif a ensuite souligné que l’objectif de son voyage en Russie est de développer les coopérations dans de différents domaines comme économique et politique.

Une délégation accompagne le chef de la diplomatie iranienne dans sa visite en Russie.

Fin

Commentaires

You are replying to: .