• mer. / 20 septembre 2017 / 16:17
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 96062917241
  • Journaliste : 71453

Rohingyas : Rohani avertit sur la propagation de l’extrémisme

روحانی

Téhéran (ISNA)- Selon Rohani les souffrances qu'endurent les musulmans rohingyas affectent toutes les consciences averties.

Lors d’une réunion du groupe de contact sur le Myanmar, organisée par l’Organisation de la coopération islamique (CPI), le président de la République islamique d’Iran, Hassan Rohani a estimé que la négligence des droits fondamentaux des musulmans rohingyas encouragera l'extrémisme et pourra déstabiliser toute la région. Il a appelé les Nations Unies et l'OCI à donner une réponse appropriée à la situation, Ô combien horrible, à laquelle faire face la minorité musulmane des Rohingyas du Myanmar.

Au cours de cette assise tenue le mardi 19 septembre au siège de l’ONU à New York, le président iranien s’est exprimé en ces termes : " Le gouvernement birman doit savoir que l'expulsion du peuple de sa patrie et sa mise en errance dans d'autres pays ne constitue pas une solution à cette crise enracinée de longue date. Il est indispensable que le gouvernement birman s’emploie à atténuer les calvaires que souffre longtemps la communauté musulmane birmane et réhabiliter efficacement ses droits de citoyenneté.

Les souffrances qu'endurent des musulmans rohingyas ont affecté toutes les consciences averties. Les rapports sur le massacre collectif, des viols et l’incendie des maisons ainsi que les images choquantes des femmes et des enfants innocents, qui ont été abandonnés à leur sort, rappellent les crimes humains les plus terribles."

"Les attaques systématiques lancées à l’encontre des musulmans rohingyas par les éléments extrémistes et certains agents affiliés à des forces de sécurité du Myanmar ont débouché sur la mort de nombreux musulmans rohingyas et elles ont entraîné l’aggravation de la situation reposant historiquement sur la discrimination et le désespoir. On ne pourra pas être indifférent envers le destiné des centaines de milliers de personnes et permettre aux extrémistes de faire ce qu’ils veulent. La situation au Myanmar reflète le fait que l'extrémisme rend toujours le terrain propice à la survenance des crimes les plus abominables", a-t-il poursuivi.

"Le gouvernement du Myanmar doit voler au secours de sa population musulmane et réhabiliter ses droits. La communauté internationale, et plus précisément l'OCI, doit prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre fin immédiatement à la violence contre les musulmans et traduire devant la justice les auteurs des récents crimes. Nous devons également s’assurer que les aides humanitaires suffisantes s’acheminent à destination de ceux qui en ont besoin.

L'OCI devrait bénéficier de ses leviers afin d'informer davantage la situation des musulmans du Myanmar et appeler à une coopération pour mobiliser les aides humanitaires et trouver une solution durable à la crise. L'OCI joue un rôle important dans le soutien à la population musulmane rohingyas, qui se trouve dans une situation vulnérable.

La République islamique d'Iran est bien disposée à apporter ses aides à cette population opprimée et elle ne ménage sur aucun effort pour trouver une solution durable et pacifique à cette crise, une solution qui respecte pleinement les droits de l'Homme, la dignité humaine et la sécurité des musulmans rohingyas au Myanmar."

Fin

Commentaires

You are replying to: .