• mar. / 14 mars 2017 / 12:16
  • Catégorie: Economie
  • Code d'info: 95122415741
  • Journaliste : 71453

Hyundai va assembler et produire des voitures en Iran

هيونداي

Téhéran (ISNA)- Le constructeur automobile sud-coréen Hyundai va pour la première fois assembler et produire des voitures en Iran.

Cette annonce survient juste après celle, lundi, d'un gros contrat d'un montant de 3,2 milliards de dollars entre Hyundai et l'Iran dans le secteur pétrolier.

La production de modèles Hyundai se fera en partenariat avec l'entreprise iranienne Kerman Khodro dans une usine située dans le sud-est du pays.

"Hyundai et Volkswagen avaient signé des contrats avec l'Iran il y a 12 ans, mais étaient partis" peu après, a indiqué Saman Firouzi, président de Kerman Khodro, lors de la cérémonie de signature lundi de l'accord dans la province de Kerman. "Aujourd'hui, grâce à l'accord nucléaire, Hyundai revient (...) ce qui est un bonne nouvelle pour Kerman et pour l'Iran", a-t-il ajouté.

L'accord nucléaire conclu en juillet 2015 entre l'Iran et les grandes puissances a permis six mois plus tard la levée d'une grande partie des sanctions internationales et l'implantation d'entreprises étrangères.

L'usine de la province de Kerman assemblera dans un premier temps des voitures à partir de pièces importées de la Corée du Sud. Par la suite, elles seront construites avec 30 % de pièces fabriquées en Iran. Trois modèles seront proposés à la clientèle iranienne: l'Accent, l'Elantra et la Hyundai i20.

Hyundai-Kerman Khodro prévoit de produire 200.000 voitures d'ici 2019 et d'embaucher jusqu'à 10.000 personnes.

La marque sud-coréenne sera notamment en concurrence avec les groupes français PSA et Renault, qui ont déjà fait leur retour en Iran avec plusieurs usines.

Fin