• mer. / 7 avril 2021 / 08:17
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 1400011808440
  • Journaliste : 71453

Les États-Unis doivent lever les sanctions contre l'Iran d'un seul coup, en une seule étape (Araghtchi)

Les États-Unis doivent lever les sanctions contre l'Iran d'un seul coup, en une seule étape (Araghtchi)

Téhéran (ISNA)- Le négociateur iranien de haut niveau Abbas Araghtchi a déclaré que les États-Unis doivent lever complètement et en une seule étape leurs sanctions contre l'Iran s'ils cherchent vraiment à rejoindre l'accord nucléaire de 2015, qu'ils ont abandonné il y a environ trois ans.

M. Araghtchi, qui occupe le poste de vice-ministre des Affaires étrangères pour les affaires politiques, a été interviewé par Press TV en dehors du lieu d'une session de la Commission mixte sur l'accord avec l'Iran - officiellement appelé Plan global d'action conjoint (JCPOA) - à Vienne, en Autriche.

Il a réaffirmé que la réunion ne comportait aucun représentant américain et qu’elle ne concernait que les discussions de l’Iran avec les autres participants du JCPOA ou le P4 + 1 - Russie, Chine, France, Grande-Bretagne et Allemagne.

Les signataires restants «s'entretiendraient ensuite plus tard avec les Américains. Et c’est leur affaire. Nous ne sommes pas engagés dans cette activité. Nous ne négocions qu'avec le P4 + 1. »

Il a également réfléchi aux commentaires de Washington alléguant que l’affirmation de Téhéran selon laquelle les États-Unis doivent lever les sanctions montrait d’abord le manque de sérieux de la République islamique dans la relance du JCPOA.

De telles remarques, a déclaré le responsable, indiquent «un manque de sérieux de leur [propre] côté depuis qu'ils ont quitté le JCPOA et qu'ils ont imposé des sanctions».

«C'est une demande tout à fait logique et très raisonnable de la part de la République islamique d'Iran», a déclaré Araghtchi. «Ils (les Américains) ont quitté le JCPOA et ils ont imposé des sanctions. Donc, évidemment, s'ils veulent revenir, ils devront lever toutes ces sanctions, toutes ensemble, en une seule étape.

Le négociateur iranien a noté que l'Iran n'avait jamais cherché à éviter le respect de l'accord nucléaire, affirmant que si Téhéran poursuivait un tel objectif, il aurait abandonné l'accord bien plus tôt après que Washington l'ait abandonné.

La Commission mixte du JCPOA a tenu sa 18e cycle de négociations dans la ville autrichienne de Vienne, avec les représentants de l'Iran, la Russie, la Chine, la France et la Grande-Bretagne présents.

Les États-Unis a été absent de la Commission et de ses discussions depuis 2018, lorsque l'ancien président américain Donald Trump a Washington de la JCPOA et renvoyé les sanctions que l'accord nucléaire avait levé.

Araghtchi a commenté un tweet de l'envoyé russe aux organisations basées à Vienne, Mikhail Ulyanov, qui a qualifié les pourparlers de «réussis».

Il a déclaré que les parties aux pourparlers «sont sur la bonne voie» et que l'Iran a également «bon espoir», sinon il ne rejoindrait pas les négociations.

Cependant, le responsable a déclaré que les pourparlers ne pourraient être décrits comme un succès que si «l'autre partie peut répondre à nos demandes».

Fin

Commentaires

You are replying to: .