• mer. / 14 avril 2021 / 10:10
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 1400012514161
  • Journaliste : 71612

Le militarisme ne peut pas résoudre les problèmes de la région (Rohani)

Le militarisme ne peut pas résoudre les problèmes de la région (Rohani)

Téhéran (ISNA)- Saluant les positions du gouvernement du Qatar vis-à-vis des questions régionales, le président iranien a insisté sur la nécessité de résoudre les questions et les problèmes régionaux par la négociation et le dialogue dont la crise yéménite.

Lors de sa discussion téléphonique mardi (13 avril) avec l'émir du Qatar, cheikh Tamim bin Hamad Al Thani, insistant que la présence du régime sioniste est dangereux dans la région, le président iranien, Hassan Rohani a déclaré que "nous pensons que le seul moyen efficace d’assurer la sécurité, la paix et la stabilité dans la région est de résoudre les problèmes de manière pacifique, avec responsabilité et l’intérêt commun et nous croyons que le militarisme ne peut pas résoudre les problèmes de la région".

Soulignant les récentes négociations à Vienne sur le nucléaire et le désir des Etats-Unis de revenir au Plan global d'action conjoint (JCPOA), M. Rohani a précisé que "le seul moyen, est le retour des Etats-Unis au JCPOA et la lever de toutes les sanctions et de remplir toutes les obligations selon la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations Unies. Sans aucun doute, après cette action de la part des Etats-Unis, l'Iran respectera toutes ses obligations en vertu de l'accord nucléaire".

Faisant référence la bonne coopération entre l'Iran et le Qatar dans divers domaines politiques et économiques, le président iranien a insisté sur la nécessité de développer et d'approfondir les relations et d'utiliser toutes les capacités pour faire avancer les affaires économiques et commerciales.

Pour sa part, saluant la tenue des négociations de la Commission mixte du JCPOA à Vienne, l'émir du Qatar a insisté que "Doha salue la voie du dialogue et de négociation pour résoudre les problèmes et espère que toutes les parties du JCPOA reviendront à leurs engagements et de réanimer cet accord international multilatéral".

Au cours de cet appel téléphonique, l'émir du Qatar a encore une fois invité le président iranien pour une visite dans ce pays et a espéré qu'au cours de cette visite, les responsables des deux pays discuteront et échangeront des points de vue sur des questions d'intérêt mutuel bilatéral et régional.

Fin

Commentaires

You are replying to: .