• mar. / 8 juin 2021 / 09:38
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 1400031812605
  • Journaliste : 71612

Réaction de Gharibabadi au rapport du directeur général de l’AIEA

Réaction de Gharibabadi au rapport du directeur général de l’AIEA

Téhéran (ISNA)- Le Représentant permanent de l’Iran auprès des organisations internationales basées à Vienne a réagi au récent rapport du directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Rafael Grossi sur les garanties, ainsi qu'à ses déclarations et prises de position publiques.

Kazem Gharibabadi, ambassadeur et le représentant permanent d’Iran auprès des organisations internationales basées à Vienne a précisé à ce sujet que « la position de Grossi reflète l'approche unilatérale du Secrétariat de l'AIEA dans ses interactions avec l'Iran et ignore le niveau de coopération et d'interaction entre eux. Cette approche peut être un obstacle aux interactions futures entre les deux parties. Le rapport de l'AIEA est incompatible avec l’antécédent de la coopération entre l'Iran et l'AIEA ».

« Ce rapport n’est pas valable car il n'est pas basé sur des sources fiables ; il n'est pas non plus convaincant, car il ne reflète pas tous les aspects des coopérations et des progrès. Une interaction constructive nécessite un environnement positif, évitant les préjugés et exprimant des préoccupations artificielles, ainsi d’éviter le grandissement de quelques problèmes banals », a ajouté M. Gharibabadi.

« L'AIEA doit prendre ses distances par rapport à tout agenda politique et doit prendre clairement position contre la menace nucléaire israélienne et l'inadmissibilité de son retrait du Traité de non-prolifération et son opposition persistante à placer toutes ses activités et installations nucléaires sous les garanties de l'AIEA », a-t-il continué.

Fin

Commentaires

You are replying to: .