• mer. / 21 juillet 2021 / 11:59
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 1400043021874
  • Journaliste : 71612

Rohani : Les problèmes des relations doivent être résolus entre l'Iran et la Corée du Sud

Rohani : Les problèmes des relations doivent être résolus entre l'Iran et la Corée du Sud

Téhéran (ISNA)- "La République islamique d'Iran et la Corée du Sud entretenaient de très bonnes relations, qui ont malheureusement fait face à des problèmes ces dernières années, qui, nous l'espérons, seront résolus dans les plus brefs délais", a déclaré le président iranien.

Los de la cérémonie de présentation des lettres de créance du nouvel ambassadeur sud-coréen à Téhéran, Yun Kang-hyeon, soulignant que les deux pays avaient de très bonnes relations bancaires et commerciales dans le passé et que la Corée du Sud était présent dans de nombreux projets importants en Iran, le président iranien, Hassan Rohani a précisé que "ces dernières années, en raison des sanctions américaines illégales et cruelles, les relations entre les deux pays se sont tendues et il est nécessaire de résoudre ces problèmes le plus rapidement possible".

Insistant que malgré les promesses faites par la Corée du Sud, les problèmes bancaires et financiers entre les deux pays existent toujours, M. Rohani a ajouté que "nous constatons toujours des problèmes afin d'utiliser nos fonds dans les banques de Séoul pour acheter des équipements et des installations médicales et pharmaceutiques, et même pour le vaccin du Coronavirus. Alors que l'utilisation par l'Iran de ses réserves financières dans les banques sud-coréennes est un droit clair".

Pour sa part, présentant ses lettres de créances, le nouvel ambassadeur sud-coréen a évoqué qu'il est conscient du découragement des amis Iraniens par rapport des relations entre Téhéran et Séoul et a précisé que "les conditions imposées, qui échappaient à notre contrôle, ont affecté les relations entre Téhéran et Séoul, mais j'ai aujourd'hui une mission spéciale pour faire tout notre possible pour renforcer les relations bilatérales".

"Bien que nous attendions de bons résultats aux négociations concernant le Plan global d'action conjoint (JCPOA) mais la Corée du Sud ne perdra pas de temps et nous préparons les conditions pour davantage de développement des relations bilatérales", a-t-il continué.

Fin

Commentaires

You are replying to: .