• lun. / 23 août 2021 / 14:25
  • Catégorie: Economie
  • Code d'info: 1400060100581
  • Journaliste : 71612

Les relations économiques irano-chinoises en chiffres

Les relations économiques irano-chinoises en chiffres

Téhéran (ISNA)- La Chine est considérée comme le plus grand importateur de pétrole et investisseur étranger en Iran.

L'Iran est l'un des partenaires commerciaux les plus importants de la Chine au Moyen-Orient et, ces dernières années, les deux pays ont cherché à renforcer leurs relations en signant divers accords dans les domaines du commerce, de l'économie, de l'investissement et de la banque. L'Iran étant un élément clé du projet chinois "une ceinture-une route" et jouant un rôle important dans l'approvisionnement en pétrole de la Chine, les relations entre les deux pays se sont poursuivies même après le retrait de l'administration Trump de l'accord nucléaire en 2015.

Bien que les sanctions américaines contre divers secteurs de l'économie iranienne aient affecté négativement son commerce avec la Chine, Pékin reste l'un des trois plus grands partenaires commerciaux de l'Iran et le plus grand investisseur étranger dans le pays. Selon le ministère chinois du Commerce, rien qu'en 2019, des contrats d'une valeur de 3.41 milliards de dollars ont été signés par des entreprises chinoises pour investir en Iran.

Le point culminant du dynamisme des relations économiques entre les deux pays peut être envisagé dans la signature d'un accord de coopération stratégique de 25 ans entre l'Iran et la Chine, dans le cadre duquel la Chine s'est engagée à investir 400 milliards de dollars en Iran au cours de la période susmentionnée. Le volume des relations commerciales entre les deux pays au cours de ces dernières années a été d'environ 20 milliards de dollars, que les parties tentent de porter à 50 milliards de dollars.

La Chine est le plus grand fournisseur d'équipements électriques, audiovisuels, chimiques et industriels de l'Iran. L'Iran, d'autre part, est le septième exportateur de pétrole vers la Chine, et les importations de pétrole en provenance d'Iran représentent environ 6,5% des importations totales de pétrole de la Chine.

En raison des sanctions et de la pandémie du Coronavirus, l'économie iranienne a été récemment en difficulté, mais les relations économiques entre les deux pays se sont développées.

En fin de compte, bien que les deux pays soient généralement opposés à la politique américaine mais la relance du Plan global d'action conjoint (JCPOA) aura un impact majeur sur l'avenir des relations économiques entre Téhéran et Pékin.

Fin

  • در زمینه انتشار نظرات مخاطبان رعایت چند مورد ضروری است:
  • -لطفا نظرات خود را با حروف فارسی تایپ کنید.
  • -«ایسنا» مجاز به ویرایش ادبی نظرات مخاطبان است.
  • - ایسنا از انتشار نظراتی که حاوی مطالب کذب، توهین یا بی‌احترامی به اشخاص، قومیت‌ها، عقاید دیگران، موارد مغایر با قوانین کشور و آموزه‌های دین مبین اسلام باشد معذور است.
  • - نظرات پس از تأیید مدیر بخش مربوطه منتشر می‌شود.

Commentaires

شما در حال پاسخ به نظر «» هستید.