• mer. / 22 septembre 2021 / 09:25
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 1400063123107
  • Journaliste : 71612

Amir-Abdollahian : Nous reprenons les négociations à Vienne

Amir-Abdollahian : Nous reprenons les négociations à Vienne

Téhéran (ISNA)- Lors de sa rencontre avec le responsable de la politique étrangère de l’Union européenne et coordinateur de la Commission mixte du JCPOA, le chef de la diplomatie iranienne a insisté que "malheureusement, le comportement et les politiques du gouvernement Biden n'ont jusqu'à présent pas été constructifs concernant l'Iran et le JCPOA".

En marge de la 76ème Assemblée général des Nations Unies à New York, le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian et le responsable de la politique étrangère de l’Union européenne et coordinateur de la Commission mixte du JCPOA, Josep Borrell se sont entretenus sur différents sujets dont le Plan global d'action conjoint et les évolutions en Afghanistan.

"Malheureusement, le comportement et les politiques du gouvernement Biden concernant l'Iran et le JCPOA n'ont jusqu'à présent pas été constructifs. Bien que Biden ait critiqué verbalement les politiques de Trump, il a en pratique poursuivi les mêmes politiques envers l'Iran", a ajouté le ministre iranien.

Remerciant les efforts de Josep Borrell pour poursuivre le processus des négociations, M. Amir-Abdollahian a évoqué que "si les Américains pensent qu'ils vont réussir en faisant pression sur l'Iran, ils se trompent à cent pour cent. Le peuple iranien a fait preuve d'une forte réaction face aux pressions et aux menaces".

"Si les autres parties reviennent à leurs engagements et sont vérifiés, nous aussi, nous sommes prêts à arrêter nos actions de représailles. Il n'est pas difficile pour les Américains de tenir leurs engagements dans le cadre du JCPOA et pour les trois pays européens de mettre fin à leur inaction, a-t-il continué.

Pour sa part, le diplomate européen a déclaré que "à mon avis, le succès du JCPOA est très important non seulement pour l'Iran et le 4+1, mais aussi pour la région et le monde. L'échec du JCPOA et les négociations ne sont bons pour aucune des parties. L'Union européenne a toujours critiqué les politiques et les actions destructrices de Trump en se retirant de cet accord, mais la décision de la nouvelle administration américaine a ouvert un nouveau chapitre dans le maintien et la relance du JCPOA".

Fin

Commentaires

You are replying to: .