• mer. / 22 septembre 2021 / 11:56
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 1400063123323
  • Journaliste : 71612

Les autres parties devront venir à Vienne avec une compréhension envers les nouvelles circonstances en Iran

Les autres parties devront venir à Vienne avec une compréhension envers les nouvelles circonstances en Iran

Téhéran (ISNA)- Le chef de la diplomatie iranienne a déclaré que "les Etats-Unis doivent savoir que tous les accords ont été faits une fois dans les négociations du JCPOA, et par conséquent, les pourparlers de Vienne ne visent pas un nouvel accord mais assurent le retour complet et garanti des Etats-Unis à leurs obligations en vertu du JCPOA et de la résolution 2231".

En marge de la session de l'Assemblée générale des Nations Unies à New York, le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian s'est entretenu avec son homologue allemand, Heiko Maas et les deux parties ont discuté de la politique étrangère du 13ème gouvernement iranien, du Plan global d'action conjoint (JCPOA) et de la poursuite des négociations de Vienne.

Soulignant la nécessité et l'importance de l'issue des pourparlers de Vienne, M. Amir-Abdollahian a évoqué que "le peuple iranien s'attend à juste titre à ce que les avantages économiques du JCPOA, qui n'ont pas été réalisés en raison de la négligence des autres parties, soient garantis cette fois. Les Etats-Unis doivent savoir que tous les compromis ont été faits une fois dans les négociations sur l'accord nucléaire, et par conséquent, les pourparlers de Vienne ne visent pas un nouvel accord mais assurent le retour complet et garanti des Etats-Unis à leurs obligations en vertu du JCPOA et de la résolution 2231".

"Malheureusement, ce que nous voyons dans les politiques de l'actuelle administration américaine, c'est la poursuite de l'approche de l'administration Trump pour imposer des sanctions illégales", a ajouté le ministre iranien.

Pour sa part, M. Maas a déclaré que l'Allemagne est attachée au JCPOA et mettra tout en œuvre pour préserver cet accord et de le réanimer.

Saluant l'accord entre l'Iran et l'AIEA, le ministre allemand a insisté sur l'effort de toutes les parties pour le succès des négociations de Vienne.

Les deux parties ont également examiné les questions régionales et internationales spécialement en Afghanistan et ont insisté sur la formation d'un gouvernement inclusif dans ce pays.

Fin

Commentaires

You are replying to: .