• mer. / 22 septembre 2021 / 14:31
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 1400063123550
  • Journaliste : 71612

L'Iran annonce sa préparation pour la tenue de la Commission mixte économique avec la Croatie après 16 ans

L'Iran annonce sa préparation pour la tenue de la Commission mixte économique avec la Croatie après 16 ans

Téhéran (ISNA)- Suite à ses rencontres en marge de la 76ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, le chef de la diplomatie iranienne, Hossein Amir Abdollahian s'est entretenu avec son homologue croate, Gordan Grlic Radman.

Au cours de cette rencontre, les deux parties ont souligné les capacités de coopérations bilatérales et ont insisté sur l'activation des mécanismes entre les deux pays dont la Commission mixte économique.

Les deux ministres ont également analysé les questions bilatérales, la crise afghane, les réfugiés et le Plan global d'action conjoint (JCPOA).

Evoquant l'importance de la région des Balkans spécialement la Croatie dans la politique étrangère du 13ème gouvernement, M. Amir-Abdollahian a précisé que "Téhéran et Zagreb ont un grand potentiel pour développer la coopération dans les domaines politique, économique et culturel" ajoutant que "il y a deux accords à l'ordre du jour du Parlement islamique d'Iran dans le domaine des coopérations douanières et de l'encouragement de l'investissement mutuel, qui, avec l'approbation finale de ces accords, créeront de nouvelles opportunités de coopération".

Faisant référence à l'absence de la Commission mixte économique entre les deux pays depuis 16 ans, le ministre iranien a déclaré que "nous sommes prêts à tenir la Commission à Téhéran le plus tôt possible".

Pour sa part, le ministre croate a déclaré que "la Croatie cherche à renforcer ses relations avec l'Iran. La Commission mixte économique est l'un des mécanismes qui permet de développer les relations".

"Une partie des avantages de cet accord contribuera à améliorer l'économie iranienne. Toutes les parties du JCPOA doivent prendre des mesures constructives. La visite du directeur général de l'Agence à Téhéran et l'accord technique entre les parties ont constitué une étape importante. L'objectif du JCPOA est clair et il n'y a pas de meilleure alternative", a ajouté M. Radman.

Fin

Commentaires

You are replying to: .