• mar. / 19 octobre 2021 / 10:19
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 1400072719280
  • Journaliste : 71612

Discussion téléphonique entre Guterres et Amir-Abdollahian sur le JCPOA et les évolutions en Afghanistan

Discussion téléphonique entre Guterres et Amir-Abdollahian sur le JCPOA et les évolutions en Afghanistan

Téhéran (ISNA)- Le chef de la diplomatie iranienne, Hossein Amir-Abdollahian s’est entretenu au téléphone avec le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres.

Au cours de cette discussion téléphonique, soulignant les actes terroristes de Daech en Afghanistan ces derniers jours ; M. Amir-Abdollahian a déclaré que « les mouvements terroristes, le ciblage des fidèles ainsi que la réinstallation des réfugiés afghans, ont accru la responsabilité de l'ONU et de son secrétaire général à cet égard ».

Le ministre iranien a exhorté une action sérieuse du secrétaire général de l’ONU afin de stopper et de lutter contre le terrorisme en Afghanistan.

Faisant référence à la tenue de la Conférence régionale de l’Afghanistan à Téhéran, le chef de la diplomatie iranienne a précisé que « il est prévu que cette conférence sera organisée en présence des ministres des Affaires étrangères des pays voisins de l’Afghanistan ».

Soulignant les négociations nucléaires, M. Amir-Abdollahian a évoqué que « les récents pourparlers ont été positifs entre le vice-ministre iranien des Affaires étrangères et Enrique Mora et se poursuivront la semaine prochaine à Bruxelles. La République islamique d’Iran soutiendra les négociations qui ont des résultats tangibles et pratiques et si les autres parties respectent leurs engagements, l’Iran reviendra à ses obligations ».

Le ministre iranien a également invité M. Guterres à se rendre en Iran.

Pour sa part, le secrétaire général des Nations Unies a déclaré que « l’ONU continuera à envoyer ses aides humanitaires en Afghanistan et insiste sur la formation d’un gouvernement inclusif ce qui inclut tous les groupes ethniques et minorités en Afghanistan ».

Espérant succès pour les négociations nucléaires, M. Guterres a réitéré que « les Nations Unies ont toujours soutenu le Plan global d’action conjoint (JCPOA) et après la sortie de Trump, cette organisation cherchait un moyen de ramener la situation à avant le retrait des États-Unis du JCPOA ».

Fin

Commentaires

You are replying to: .