• sam. / 27 novembre 2021 / 10:07
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 1400090603900
  • Journaliste : 71612

Amir-Abdollahian : L’Occident devra venir à Vienne avec une nouvelle approche constructive

Amir-Abdollahian : L’Occident devra venir à Vienne avec une nouvelle approche constructive

Téhéran (ISNA)- Le chef de la diplomatie iranienne, Hossein Amir-Abdollahian et le responsable de la politique étrangère de l’Union européenne et coordinateur de la Commission mixte du JCPOA, Josep Borrell se sont entretenus au téléphone sur les négociations de Vienne.

Au cours de cet appel téléphonique, le ministre iranien a insisté que « si les autres parties sont prêtes à revenir à leurs pleines engagements et à lever les sanctions, un bon accord et même immédiat peut être trouvé à Vienne ».

« Malgré le piétinement du serment des Etats-Unis et des trois pays européens envers le Plan global d’action conjoint (JCPOA), nous assistons aux pourparlers de Vienne de bonne foi et avec sérieux, et nous voulons un bon accord vérifiable », a évoqué M. Khatibzadeh.

« Il est claire que le résultat final n’a pas été obtenu lors de six précédents tours des négociations à Vienne, par conséquent toutes les questions qui doivent être résolues sont examinées par l'équipe de négociateur iranienne », a réitéré le diplomate iranien.

Soulignant le comportement contradictoire des américains et la différence de leurs paroles et leurs actes, M. Khatibzadeh a précisé que « tout en annonçant qu'elle était prête à retourner au JCPOA, la Maison Blanche a imposé des sanctions aux individus et aux entreprises iraniennes en deux étapes ces dernières semaines, donc dans la pratique, tout le monde doit voir la volonté et les mesures sérieuses pour la levée complète des sanctions » ajoutant que l’Occident devra revenir aux pourparlers de Vienne avec une nouvelle approche constructive.

Pour sa part, faisant référence à ses contacts avec toutes les parties du JCPOA, M. Borrell a déclaré que « aux pourparlers de Vienne, il devrait y avoir des discussions intensives et détaillées, en particulier sur les questions reportées et la levée des sanctions, et il est possible que tout le monde puisse revenir à la forme originale du JCPOA ».

« Le seul moyen de lever les sanctions est la réanimation du JCPOA, ce qui garantira les droits de l'Iran et la communauté internationale sera assurée de la nature pacifique du programme nucléaire iranien », a ajouté M. Borrell.

Fin

  • در زمینه انتشار نظرات مخاطبان رعایت چند مورد ضروری است:
  • -لطفا نظرات خود را با حروف فارسی تایپ کنید.
  • -«ایسنا» مجاز به ویرایش ادبی نظرات مخاطبان است.
  • - ایسنا از انتشار نظراتی که حاوی مطالب کذب، توهین یا بی‌احترامی به اشخاص، قومیت‌ها، عقاید دیگران، موارد مغایر با قوانین کشور و آموزه‌های دین مبین اسلام باشد معذور است.
  • - نظرات پس از تأیید مدیر بخش مربوطه منتشر می‌شود.

Commentaires

شما در حال پاسخ به نظر «» هستید.