L'Arabie saoudite invite l'Iran à discuter du Hadj 2017

كعبه - مكه - حج

Téhéran (ISNA)- Selon le représentant du Guide suprême de la République islamique pour le Hadj Téhéran a reçu une invitation de l’Arabie saoudite en vue de mener des négociations avec des responsables de ce pays sur le Hadj 2017.

« Une délégation iranienne s’y rendra dans les prochains jours », a-t-il fait savoir. Quant à l’invitation de l’Arabie à l’Iran pour participer aux rituels du Hadj 2017, Seyed Ali Qazi-Askar a déclaré : « Nous allons y répondre sous peu ».

M. Qazi-Askar a affirmé que la délégation iranienne se rendra en Arabie saoudite le 23 février pour brosser un tableau clair des positions de l’Iran et obtenir un résultat bien défini, a-t-on appris de l’Agence de presse iranienne Mizan.

Au sujet de la présence des pèlerins iraniens au Hadj 2017, il a déclaré que pour l’heure, « rien n’est certain ». « Lorsque les conditions seront bien réunies, nous assisterons au Hadj 2017. Mais il va sans dire que des problèmes devraient être réglés tout d’abord », a-t-il indiqué.

« Les revendications de la RII dans les dossiers des martyrs de La Mecque et de la tragédie de Mina seront mises en avant et nous souhaitons baliser le terrain à l’organisation plus spectaculaire des cérémonies du Hadj 2017, en pleine sécurité », a-t-il réitéré.

Les médias iraniens ont annoncé lundi soir que l’Arabie saoudite avait envoyé une lettre d’invitation à l’Iran pour prendre part aux réunions de coordination du Hadj 2017. Elle était adressée à la représentation iranienne à New York et puis le ministère iranien des Affaires étrangères l’a envoyée aux appareils et aux responsables concernés.

Rappelons que des milliers de pèlerins ont été tués lors du Hadj 2015 en raison d’une mauvaise gestion des rituels par les responsables saoudiens.

Selon des statistiques officieuses, plus de 7 000 fidèles ont été tués lors des rituels du Hadj en 2015, dont 464 Iraniens.

Des responsables saoudiens ont soumis la participation des pèlerins iraniens aux cérémonies du Hadj 2016 à des conditions particulières qui n’ont fait que barrer la route à leur présence à La Mecque.

Après que Riyad a refusé de satisfaire aux demandes de l’Organisation iranienne du Hadj et du Pèlerinage, Téhéran a décidé d'annuler le Hadj pour les Iraniens.

Fin

Commentaires

You are replying to: .