Une minute de silence à la conférence de G77 à Genève pour le décès de Rafsanjani

هاشمی رفسنجانی

Téhéran (ISNA)- Mardi, le 10 janvier, la première Conférence des pays en développement en 2017 a été tenue en accordant une minute de silence pour la perte de l’ayatollah Akbar Hachemi Rafsanjani.

La première conférence du Groupe des 77 (des pays en développement) en 2017 a été tenue mardi au siège européen des Nations Unies à Genève pour passer la présidence de l’Argentine à la Tanzanie.

Des ambassadeurs et des hauts diplomates des pays membres étaient présents. L’ambassadeur et représentant permanent de la Tanzanie à Genève qui sera le nouveau président de ce groupe s’est référé au décès du chef du Conseil de discernement de l'intérêt supérieur d’Etat et l’ancien président iranien, Akbar Hashemi Rafsanjani, et a demandé une minute de silence pour la perte de ce grand homme.

Le Groupe des 77 aux Nations unies est une coalition de pays en développement, conçue pour promouvoir les intérêts économiques et politiques collectifs de ses membres et créer une capacité de négociation accrue aux Nations unies. Il symbolise l'engagement des Nations unies à promouvoir la démocratisation des relations internationales et en constitue un facteur essentiel. Il s'agit d'unir tous les pays en développement afin que, en dépit de leur diversité, ils puissent peser sur les décisions internationales. Créée par 77 pays, l'organisation a grandi et compte actuellement 134 pays membres. Néanmoins, il continue à être désigné comme le G77 dans les négociations et sessions de l'ONU.

Fin

Commentaires

You are replying to: .