La marche de Téhéran se termine par un discours du président Rohani

راهپیمایی ۲۲ بهمن

Téhéran (ISNA)- La grande marche rituelle marquant l’anniversaire de la victoire de la Révolution islamique s’est terminée par un discours du président iranien Hassan Rohani, sur la place Azadi de Téhéran.

Devant une foule immense composée de Téhéranais qui se sont rassemblés pour fêter, ce vendredi 10 février, l’anniversaire de la victoire de la Révolution islamique, le président Rohani a déclaré que "cette révolution est celles des Iraniens adeptes de toute confession confondue, de diverses ethnies et générations.

« Nous suivons le chemin de cette révolution jusqu’à parvenir à tous ses idéaux. C’est à toutes les confessions, ethnies et générations d’Iran qu’appartient la Révolution islamique. La nation iranienne donnera une réponse cinglante à toutes les menaces. Les responsables fraîchement arrivés au pouvoir dans la région aussi bien que dans le monde, se doivent de parler à la nation iranienne avec le langage du respect et de la dignité », a-t-il déclaré.

Hassan Rohani a brossé un tableau des acquis majeurs de la Révolution islamique, disant que les Iraniens ne renonceraient jamais à la voix tracée par l’Imam Khomeiny et le Guide suprême de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei.

« Grâce aux directives du Guide suprême de la Révolution islamique, la grande nation iranienne n’a jamais perdu son chemin et elle a toujours survécu aux situations difficiles. Sur le plan international, nous avons réussi à transformer l'atmosphère de menace en un climat paisible. Sur le plan intérieur, notre économie passe de la récession à la croissance et l’inflammation est déjà sous contrôle. Aujourd’hui, notre droit à bénéficier de l’énergie nucléaire civile est reconnu par le monde entier et les produits de notre industrie nucléaire sont exportés vers les quatre coins du monde. Nous avons aussi fait valoir le droit de la nation iranienne à produire et à exporter le pétrole brut au cours de la réunion de l’OPEP », a expliqué le président iranien. 

Hassan Rohani a souligné que la nation iranienne était unie face à tout recours à la force et à la menace.

Par ailleurs, une déclaration finale a été publiée au terme de la marche de ce vendredi 10 février. Elle insiste sur la nature non négociable de la sécurité de la République islamique d’Iran et ajoute que les capacités balistiques de l’Iran incarnaient sa puissance dissuasive, garantissait sa sécurité nationale et constituait une ligne rouge à ne pas franchir.

« Le renforcement crescendo des capacités balistiques de l’Iran et le développement des puissances défensives sont le droit indéniable des Iraniens conformément aux droits internationaux et à la charte des Nations unies. Toute intervention à ce propos constitue la violation des principes du droit international et reste hors de l’éligibilité de tout pays », a conclu Hassan Rohani.

Fin

Commentaires

You are replying to: .