Téhéran a condamné les explosions à Damas

انفجار اتوبوس زائران باب الصغیر دمشق

Téhéran (ISNA)- La diplomatie iranienne a condamné les attentats terroristes perpétrés à Damas.

Le porte-parole de la diplomatie iranienne a vivement condamné le double attentat perpétré samedi 11 mars à Damas, faisant au moins 46 morts et 120 blessés.

Les terroristes takfiristes ont fait sauter, samedi 11 mars, deux bombes au passage d’un bus transportant des pèlerins, près du cimetière de Bab al-Saghir dans le quartier de Chaghour.

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qassemi a compati à la douleur des familles des victimes, du peuple et du gouvernement syriens et qualifié de honteux ce crime inhumain commis par les terroristes dont les échecs consécutifs les ont rendu de plus en plus barbares.

"Des attentats terroristes aveugles qui visent à verser le sang des innocents, femmes et enfants, constituent le dernier outil des terroristes qui ont subi des échecs consécutifs humiliants dans divers domaines. Les terroristes et leurs protecteurs qui se sont rendus compte du fait qu'ils se trouvent, sur le plan militaire, au seuil de davantage de défaites voire d'une élimination définitive, procèdent, désespérément, à de tels crimes inhumains dans le but de porter préjudice aux pourparlers et à l'établissement de la trêve et de la stabilité en Syrie", a ponctué le porte-parole de la diplomatie iranienne, Bahram Qassemi.  

Fin

Commentaires

You are replying to: .