L’Iran n’a aucune instruction pour discuter avec les US en d’hors du PGAC (Ghassemi)

سخنگوی وزارت امور خارجه

Téhéran (ISNA)- L’Iran n’a aucune instruction pour discuter avec les Etats-Unis sur des questions en d’hors du Plan global d’action conjoint (PGAC), a déclaré le porte-parole de la diplomatie iranienne.

Lors de sa conférence de presse hebdomadaire, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Ghassemi, a répondu à un journaliste sur la demande des Etats-Unis pour libérer deux Iraniens de double nationalités (irano-américain) qui sont en prison sous peine d’espionnage, « Il paraît que la partie américaine a tenu des propos en marge de la Commission du PGAC sur la libération d’un ou de deux personnes qui sont dans les prisons d’Iran à des raisons déterminées », a-t-il déclaré.

« Ce qui est discuté lors de la Commission du PGAC est seulement des questions portant sur le PGAC », a ajouté M. Ghassemi.

« Le communiqué final de la réunion de la Commission du PGAC à Vienne montre que le groupe P5+1, dont les Etats-Unis fait parti, insiste sur l’engagement d’Iran à l’accord nucléaire », a précisé le porte-parole de la diplomatie iranienne.

Se référant aux informations sur la négociation entre l’Iran et les Etats-Unis en marge de la Commission du PGAC, M. Ghassemi a déclaré : « Je n’ai pas cette information, mais en marge de la réunion de 5 avril la délégation iranienne a tenu des rencontres avec tous les pays membres du P5+1 (Etats-Unis, France, Russie, Chine, Grande-Bretagne et Allemagne) sur le PGAC et des questions bilatérales. »

« Nous avons toujours tenu à ne pas discuter avec les Etats-Unis sur des sujets qui ne concernent pas le PGAC, mais lors du gouvernement précédant américain nous avons eu des dialogues sur quelques prisonniers iraniens et américains à des raisons humanitaires qui a eu des résultats positifs », a-t-il continué.

Fin

Commentaires

You are replying to: .