• lun. / 3 juillet 2017 / 13:55
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 96041205807
  • Journaliste : 71453

Iran : l’armée lance un avertissement sévère contre Daech

Iran : l’armée lance un avertissement sévère contre Daech

Téhéran (ISNA)- L’armée iranienne a informé les terroristes de Daech de ses lignes rouges et leur a enjoint de ne pas s’approcher des frontières du pays.

Le commandant en chef adjoint de l’armée de la République islamique d’Iran, le général Ahmad-Reza Pourdastan, a déclaré qu’un certain nombre de terroristes de Daech avaient été déployés dans la province irakienne de Diyala, près des frontières de l’Ouest iranien.

« Si les terroristes de Daech s’approchent à moins de 40 kilomètres des frontières iraniennes, ils seront tous exterminés par les forces armées iraniennes », a martelé le commandant en chef adjoint de l’armée iranienne.

À la question de savoir s’il existait une possibilité d’affrontement opposant Daech aux effectifs iraniens sur les frontières, le général Pourdastan a réaffirmé : « Un certain nombre des daechistes opèrent non loin de la province de Diyala en Irak. Les forces armées iraniennes disposent de tous les renseignements concernant les terroristes. »

« Nous les avons avertis. S’ils s’approchent à moins de 40 kilomètres des frontières iraniennes, la riposte des forces armées de la République islamique d’Iran sera foudroyante et ils seront tous anéantis avant de pouvoir atteindre notre pays », a-t-il martelé.

« Aujourd’hui, les forces terrestres de l’armée iranienne ont été déployées sur les frontières de l’Ouest, près de la province irakienne de Diyala. Nous supervisons minutieusement leur moindre agissement et il n’a y point besoin de s’inquiéter », a ajouté le général Pourdastan.

Alors qu’on lui demandait si l’Iran avait joué un rôle dans les opérations ayant permis de reprendre aux terroristes la ville de Mossoul, il a répliqué :

« Ce sont les Hachd al-Chaabi (Unités de mobilisation populaire) et l’armée irakienne qui étaient impliquées dans ces opérations. »

Fin

Commentaires

You are replying to: .