Kim Jong-Un a inspecté une bombe à hydrogène bénéficiant de «capacités améliorées»

57549080.jpg

Téhéran (ISNA)- Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a inspecté une bombe H destinée à un missile balistique.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un a inspecté une bombe à hydrogène qui peut être installée sur le nouveau missile balistique intercontinental nord-coréen, a affirmé, dimanche 3 septembre, l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA.

Le numéro un nord-coréen a annoncé que tous les composants de la bombe H ont été fabriqués par les experts nord-coréens, une bombe "thermonucléaire d'une très grande puissance fabriquée par nos efforts et notre technologie", a-t-il dit cité par Sputnik.

Cette nouvelle escalade de la crise sur la péninsule coréenne fait suite à des provocations américaines à l'encontre de Pyongyang, traduites surtout par des menaces de guerre, la multiplication des manœuvres militaires conjointes avec la Corée du Sud et encore le développement de batteries de missiles Patriot au Japon et en Corée du Sud.

La chaîne de télévision nord-coréenne a diffusé des photos montrant Kim Jong-Un en train d'examiner une "enveloppe métallique comportant deux protubérances" lors d'une visite à l'Institut des armes nucléaires de la Corée du Nord.

Mais ces photos suffisent-elles à elles seules de considérer Pyongyang comme étant une puissance nucléaire dotée de bombe "H"? En tout état de cause, les médias japonais et sud-coréens rapportent ce dimanche une information selon laquelle deux violents séismes auraient frappé la périphérie d'un site nucléaire nord-coréen. Il s'agit pour les agences de presse des pays alliés de Washington d'établir un lien de cause à effet entre la bombe H supposée de la Corée du Nord et les dits tremblements de terre dont la survenance n'a d'ailleurs été confirmée par aucune source indépendante.

Fin

Commentaires

You are replying to: .