Velayati : la négociation avec Hariri n’était pas violente

دیدار فیصل مقداد قائم مقام وزیر خارجه سوریه با علی اکبر ولایتی

Téhéran (ISNA)- Le conseiller des affaires internationales du Guide suprême iranien a réagi à la démission du Premier ministre libanais.

Ali Akbar Velayati, le conseiller des affaires internationales du Guides suprême de la Révolution islamique d’Iran, a déclaré que la démission de Saad Hariri est une question interne et ses négociations avec ce dernier n'étaient pas violentes.

« M. Hariri a déclaré qu'il a parlé avec moi lors de notre rencontre sur l’ingérence de l’Iran dans les affaires internes du Liban mais cela n'est pas vrai nous n'avons pas eu une négociation violente et ces propos sont ceux des Saoudiens et d'autres personnes qui ne veulent pas que le Liban soit calme et qui ne veulent pas voir l'amitié stratégique de Téhéran et de Beyrouth », a-t-il souligné.

« À part moi, l'ambassadeur iranien au Liban était également présent à cette négociation et il n'y a eu aucune menace, nous avons discuté des relations bilatérales et régionales, de son côté, M. Hariri a demandé qu’il soit médiateur entre l’Iran et l’Arabie Saoudite et j’ai souligné que nous n'avons aucun problème avec la négociation mais vous devez dire aux Saoudiens qui ont détruit le Yémen pendant 3 ans et qui n’ont pas permis l'acheminement de la nourriture et des médicaments dans ce pays », a insisté M. Velayati.

« J'ai dit à Monsieur Hariri de dire aux Saoudiens d'arrêter leurs crimes humanitaires au Yémen car cela n'a aucun rapport avec la politique et il faut négocier avec les Yéménites parce que le problème au Yémen a seulement une solution politique et non le bombardement aveugle », a-t-il ajouté.

« Je lui ai dit que l'Iran salut l'unité des partis et des groupes politiques intérieurs du Liban et aujourd'hui le Liban est l'un des pays islamiques les plus sûrs et cela est à cause de la Résistance Islamique et du peuple conscient de ce pays », a précisé le responsable iranien.

« L'Iran et le Liban sont des frères et alliés et ils ont des relations stratégiques », a affirmé M. Velayati

Fin

Commentaires

You are replying to: .