Démenti officiel de Téhéran

قاسمی

Téhéran (ISNA)- À Rome où s'est tenue jeudi la conférence annuelle du dialogue de la Méditerranée, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a déclaré que l'influence de la République islamique d'Iran dans la région était due à ses bons choix : " L'Iran n'a jamais soutenu al-Qaïda, Saddam Hussein, Daech, al-Nosra et les autres organisations terroristes".

Certains médias ont évoqué une "joute verbale entre les ministres saoudien et iranien" des Affaires étrangères, joute qui aurait pris fin après l'intervention du ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov qui aurait conseillé à deux parties de "renouer le dialogue".

Le porte-parole de la diplomatie iranienne, Bahram Qassemi, vient de démentir" cet intox ": « L’information autour de l’escalade verbale Téhéran-Riyad est fausse. C’est une sorte de falsification d’information pour atteindre des objectifs particuliers, d’autant plus que l’intervention des deux ministres dans le cadre du congrès international “Med Rome – Dialogues méditerranéens” s’était effectuée dans deux jours séparés » a déclaré, samedi, devant les journalistes, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qassemi.

Les ministres iranien et saoudien des Affaires étrangères avaient pris la parole devant la conférence respectivement jeudi et vendredi 30 novembre et premier décembre.

Mais qui cherche à attiser le feu? 

Les médias à la solde des grandes puissances occidentales, ceux qui vendent d’énormes quantités d'armes et de munitions aux pays arabes de la région, ont intérêt à attiser le feu et à multiplier les sujets de dissensions entre Riyad et Téhéran.

Avec PressTV

Fin

Commentaires

You are replying to: .