201 Palestiniens tués sans jugement depuis 2015

Téhéran (ISNA)- Depuis 2015, au moins 201 Palestiniens soupçonnés d’être impliqués dans des opérations martyres ont été tués sans jugement ni procès par le régime Tel-Aviv, rapportent les sources militaires israéliennes, citées par Al-Manar.

Selon le rapport, 50 % des opérations anti-israéliennes menées par les Palestiniens finissent par la mort en martyre de son auteur sur place ou bien avant-même l’attaque.

Depuis 2015 quelque 411 opérations martyres menées par les Palestiniens contre les cibles israéliennes ont été enregistrées. Ce chiffre ne concerne pas les jets de pierre ou les attaques au cocktail Molotov, ajoute le rapport.

La publication de ces chiffres intervient après les tentatives du régime Tel-Aviv de faire approuver une loi en faveur de la peine de mort à l’encontre des Palestiniens ayant mené des opérations contre des cibles israéliennes.

L’approbation à la Knesset de ce projet de loi en question, qui bénéficie du soutien du Premier ministre israélien, intervient alors que les tirs des militaires israéliens sur les pêcheurs palestiniens et les arrestations se poursuivent en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

Ce lundi 8 janvier, les militaires israéliens ont arrêté 17 Palestiniens en Cisjordanie et ont tiré sur les pêcheurs au large des côtes de Gaza. Les bateaux militaires israéliens installés dans la mer près des côtes de Gaza sont souvent la cible des armes lourdes. L’attaque de ce lundi n’a fait heureusement aucune victime.

Selon la télévision satellitaire palestinienne, Al-Qods, la plupart des Palestiniens arrêtés arbitrairement ont été qualifiés par le régime Tel-Aviv de « recherchés ». Des éléments du Shabak (service de sécurité intérieure israélien) s’occupent ensuite de leur sort.

Avec PressTV

Fin

Commentaires

You are replying to: .