Le contrat entre l'Iran et la Russie n'est pas un accord pétrole-pour-marchandises

سنایی

Téhéran (ISNA)- La moitié des fonds que l'Iran reçoit du contrat de fourniture de pétrole à la Russie sera consacrée au financement de projets communs, a déclaré l'ambassadeur iranien en Russie, Mehdi Sanaei, lors d'un entretien avec RIA Novosti.

L'ambassadeur iranien a souligné qu'il est faux d'appeler cela un "contrat d'échange de pétrole pour des marchandises".

"Nous n'avons pas de contrat d'échange de pétrole pour les marchandises", a déclaré Sanaei, ajoutant qu'il s'agit d'un contrat pour l'achat de pétrole.

Selon le contrat, 50% des recettes provenant des ventes de pétrole seront consacrées à la mise en œuvre de divers projets conjoints, tandis que la partie restante du montant sera transférée à la Banque centrale d'Iran, a-t-il noté.

L'ambassadeur a exprimé l'espoir que la mise en œuvre du contrat se poursuivra en 2018, "parce que c'est un contrat important".

"Après tout, d'une part, sa mise en œuvre nous rapprochera des relations énergétiques, et d'autre part, elle aidera à résoudre l'un des principaux problèmes dans les relations Iran-Russie - le manque de sources financières", a ajouté le diplomate iranien.

M. Sanaei a déclaré que le contrat aidera à créer des ressources financières pour les projets communs russo-iraniens.

Fin

Commentaires

You are replying to: .