Syrie/Afrin: 222 civils tués et 700 autres blessés dans les attaques militaires turques

Téhéran (ISNA)- Plus de 200 civils syriens ont été tués et 700 autres blessés depuis le début de l'opération turque Rameau d'olivier contre Afrin. L'armée turque compte, elle aussi, des dizaines de morts et de blessés.

Les attaques menées par l'armée turque, depuis pas moins de 50 jours, contre Afrin dans le Rif d'Alep ont fait 222 morts et environ 700 blessés, tous des civils.

Les opérations militaires de l'armée turque, dans le cadre de l'intervention Rameau d'olivier, se poursuivent depuis cinquante jours contre Afrin dans le nord-ouest de la Syrie. Pas moins de 222 civils dont la plupart des femmes et des enfants ont été tués des suites de ces opérations et environ 700 autres ont été blessés, a rapporté l'agence d'information syrienne SANA.

L'armée turque a, ainsi, violé la résolution 2401 émise par l'ONU pour un arrêt de 30 jours des conflits en Syrie, a ajouté SANA. 

L'armée turque a lancé son agression, le 20 janvier, contre Afrin de la province d'Alep dans le nord-ouest de la Syrie, en visant, par son artillerie, les positions des Unités de protection du peuple kurde, membres des Forces démocratiques syriennes (FDS), et le Parti de l'union démocratique (PYD) kurde. La Turquie considère ces organisations comme terroristes.

La Turquie qualifie son opération Rameau d'olivier, de vitale pour sa sécurité ainsi que pour l'avenir géopolitique de la région. Sa position lui a coûté pourtant cher dans la mesure où elle a perdu jusqu'à présent 41 de ses forces militaires sans compter près de 200 blessés dans les rangs de son armée.

En moins de deux semaines, plus de 90 roquettes ont été tirées par les Unités de protection du peuple kurde (YPG) contre le Sud de la Turquie faisant plus de 120 morts et blessés.

La Syrie a dénoncé l'intervention militaire turque contre Afrin la considérant comme une violation flagrante de son intégrité territoriale. 

Avec PressTV

Fin

Commentaires

You are replying to: .