L’Iran demande à l’Autriche de poursuivre rapidement l’affaire de l’attaque contre la résidence iranienne

57626093.jpg

Téhéran (ISNA)- Le porte-parole de la diplomatie iranienne a précisé que la police autrichienne devra fournir dans les prochaines heures, des informations supplémentaires sur la récente attaque contre la résidence de l'ambassadeur iranien dans ce pays européen et l’Iran a demandé au gouvernement autrichien de poursuivre cette affaire le plus vite possible.

Dans un appel téléphonique entre Bahram Ghasemi, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, et l’ambassadeur d’Iran en Autriche, il a été annoncé que, suite à cette attaque, aucun dégât n'avait été signalé à la résidence de l'ambassadeur.

« Selon nos rapports préliminaires, à 23h30 (heure locale), un jeune homme de 26 ans, qui a apparemment une nationalité autrichienne, a attaqué avec une arme blanche le soldat qui surveille la résidence de l’ambassadeur iranien et que le soldat arrête l’agresseur en tirant des balles », a souligné M. Ghassemi.

« Tout de suite après, la police autrichienne s’est présente sur place et que le gardien de la résidence qui a été blessé, a été transporté vers l’hôpital », a-t-il ajouté.

Le porte-parole de la diplomatie iranienne a précisé que l'identité de l'agresseur n'est pas encore connue et que la police autrichienne enquête sur cette affaire et il est prévu que dans les prochaines heures des informations supplémentaires soient fournies.

« La police est toujours présente à la résidence de l'ambassadeur iranien et ni le bâtiment ni l’ambassadeur n’ont subi aucun dégât », a-t-il expliqué.

M. Ghasemi a souligné que selon certaines spéculations et déclarations, il semble que cette personne est un étranger mais a une nationalité autrichienne.

« Nous avons demandé au gouvernement autrichien de poursuivre cette affaire au plus vite possible et de prêter plus d’attention à la protection des lieux diplomatiques iraniens dans ce pays », a déclaré le porte-parole iranien.

Fin

Commentaires

You are replying to: .