Entretien entre le chef d’état-major iranien et le ministre syrien de la Défense

سرلشکر باقری

Téhéran (ISNA)- Un entretien téléphonique a eu lieu ce samedi 14 avril dans l’après-midi entre le chef d’état-major des forces armées iraniennes et le ministre syrien de la Défense.

Le général Mohammad Baqeri, chef d’état-major des forces armées iraniennes, a eu ce samedi après-midi un entretien téléphonique avec le ministre syrien de la Défense, le général Ali Ayoub, au cours duquel il a condamné l’attaque américaine tout en saluant le courage et la résistance de la nation et de l’armée syriennes face à l’agression de l’ennemi.

Le chef d’état-major des forces armées iraniennes a déclaré à cette occasion : « Non seulement les États-Unis et leurs alliés ne tireront aucun profit de leur acte criminel d’invasion militaire en Syrie, mais en plus ils vont renforcer l’unité et la solidarité du peuple et du gouvernement syriens. »

Le général Baqeri a ajouté que cette attaque avait été motivée par la colère éprouvée par les Occidentaux devant les victoires écrasantes obtenues par l’armée syrienne au cours des derniers mois, en particulier les récents succès dans la Ghouta orientale de Damas.

Rappelant la solidarité de la République islamique d’Iran avec la Syrie, le chef d’état-major des forces armées iraniennes a affirmé que la nation et les forces armées de la RII continueraient à combattre les terroristes aux côtés du peuple et des forces armées syriens

Le général Ali Ayoub a quant à lui fait part au général Baqeri des détails des attaques au missile de ce matin, en précisant que les pertes avaient été minimes et que le système de défense antimissile syrien avait abattu un nombre important des missiles de l’ennemi.

Et le ministre syrien de la Défense d’ajouter : « L’échec des forces occidentales à mener l’opération a renforcé le moral de l’armée et de la nation syriennes et a fortement influencé la situation politique dans le pays. Ces agressions ne suffiront pas à briser la volonté de la Résistance et de l’armée syriennes de poursuivre la lutte contre le terrorisme et leur expulsion définitive. Nous continuerons à affronter les terroristes avec la coopération de la Russie et de la République islamique d’Iran.

L’échec des Occidentaux dans cette opération a entraîné un regain d’énergie parmi les troupes syriennes et les Syriens eux-mêmes. Nous sommes dans de bonnes conditions politiques et militaires en ce moment et rien ne pourra saper le moral des troupes syriennes et de leurs alliés dans la lutte antiterroriste. »

Fin

Commentaires

You are replying to: .