Zarif dénonce l'attitude honteuse de Washington et Tel-Aviv

ظریف

Téhéran (ISNA)- Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a condamné la répression, par le régime israélien, des manifestations pacifiques dans la bande de Gaza pour réclamer leur droit au retour des Palestiniens.

Sur sa page Twitter, le ministre des Affaires étrangères a écrit: « Le régime israélien massacre en grand nombre et avec sang-froid les Palestiniens qui expriment leur protestation dans la plus grande prison à ciel ouvert du monde [Gaza]. Et pendant ce temps, Trump célèbre le transfert de l'ambassade illégale américaine et ses collaborateurs arabes se déplacent pour détourner l'attention. C’est une journée on ne peut plus honteuse. »

Les forces israéliennes ont ouvert le feu ce lundi sur les Palestiniens qui s’étaient rassemblés près des barrières frontalières entre la bande de Gaza et Israël, dans le cadre des manifestations lancées il y a sept semaines baptisées sous le nom de la Marche du grand retour.

Les États-Unis ont officiellement transféré aujourd'hui leur ambassade, de Tel-Aviv vers la ville sainte de Qods.

En décembre 2017, le président américain Donald Trump a reconnu Qods comme capitale d’Israël, et promis qu’il y transférerait l’ambassade américaine.

Le secrétaire du conseil suprême de la sécurité nationale iranienne a réagi à ces évolutions. Selon le contre-amiral Ali Chamkhani, ces mesures pourraient accélérer le processus de l’effondrement du régime factice d'Israël.

Fin

Commentaires

You are replying to: .