Le durcissement des pressions US pousse l’Iran à affermir ses positions (Russie)

Téhéran (ISNA)- Réagissant aux propos tenus par le secrétaire d’État américain, qui a évoqué l’adoption de nouvelles sanctions contre l’Iran, la Russie a déclaré par la voix de l’un de ses diplomates, zamir kabulov, que la politique anti-iranienne de Washington aura un risque de « durcissement » des positions iraniennes dans la région, rapporte l’agence de presse russe Interfox.

Pour le diplomate russe, l’escalade de la rhétorique et des pressions contre l’Iran ne fera qu’exacerber des tensions dans la région et aura naturellement la riposte iranienne.

Intervenant, ce lundi 21 mai, à la Heritage Foundation à Washington, Pompeo a avancé une nouvelle liste d’exigences et de sanctions à l’encontre de l’Iran.

Le nouveau chef de la diplomatie américaine a énuméré douze conditions pour conclure un « nouvel accord » avec l’Iran.

« Certes les tentatives américaines visant à faire plier l’Iran et à changer sa politique n’aurait que l’effet inverse. », a prévenu le diplomate.

Réagissant au discours anti-iranien de Pompeo, qui a imposé de nouvelles conditions rigides pour conclure un « nouvel accord » avec Téhéran, la responsable de la politique extérieure de l’Union européenne, Federica Mogherini, a affirmé de son côté lundi qu’« il n’y avait pas de solution alternative à l’accord sur le nucléaire avec l’Iran.

 “Nous avons attentivement suivi le discours du secrétaire d'État, Mike Pompeo, dont l’interlocuteur n’est pas seulement l’Iran mais tous les défenseurs du Plan d’action conjoint (JCPOA, le nom officiel de l’accord nucléaire iranien), a-t-elle ajouté avant de rappeler à son homologue américain que cet accord appartient à la communauté internationale, ayant été entériné par le Conseil de sécurité de Nations unies’.

L’accord nucléaire iranien était une avancée majeure dans le domaine de la diplomatie internationale qui garantit l’utilisation à des fins civiles de l’Iran de l’énergie nucléaire.  

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a confirmé pour la dixième fois consécutive depuis la signature de l’accord historique que l’Iran remplissait ses engagements en matière de nucléaire conformément au document signé avec les grandes puissances.

Avec PressTV

Fin

Commentaires

You are replying to: .