Le Leader rencontre des professeurs d’université

دیدار جمعی از استادان، نخبگان و پژوهشگران دانشگاه‌ها با مقام معظم رهبری

Téhéran (ISNA)- Le Leader de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei, a reçu en audience, ce dimanche 10 juin, un groupe de professeurs d’université et de membres de la société universitaire de l’Iran.

Cette rencontre a été une occasion pour évoquer les récents propos du PM israélien, qui en visite en Allemagne, a voulu malhabilement établir un parallèle entre la nature criminelle du régime israélien et la politique israélienne de l'Iran. 

Le Leader de la RI, l'Ayatollah Khamanei s'est félicité d'abord de l'expérience bien réussite en matière nucléaire civile qu'a été celle des jeunes techniciens iraniens : " l'enrichissement à 20% effectué par nos chercheurs et scientistes a illustré de la meilleure des manières l'épanouissement de nos jeunes talents. Il a eu une époque où les puissances avaient conditionné la vente du combustible nucléaire à notre pays. Nos jeunes s'y sont donnés et ont fini à la grande surprise des Américains, des Français et des Russes par réussir le processus de l'enrichissement de l'uranium à 20%". 

Il va sans dire que l'Iran occupe une place de choix auprès des nations du monde pour la simple est bonne raison qu'il compte le plus grand nombre d'ennemis dans les rangs des puissances arrogante et maximalistes. De la même façon, l'Iran et sa vision du monde jouissent d'un prestige et d'un crédit hors paire auprès des peuples de la région et du monde et c'est là la principale raison pour laquelle nos ennemis ne cessent de tramer des complots à notre égard. 

Plus loin dans ses propos le Leader de la RI a évoqué les récents propos du PM israélien tenus lors de sa tournée européenne où l'intéressé a accusé l'Iran de chercher à anéantir des juifs. 

"Un criminel de guerre qui a du sang des enfants palestiniens sur les mains, un homme dont le nom restera comme l'un des pires criminels de l'histoire a menti aux Européens en accusant l'Iran de vouloir tuer les juifs en Israël. Or notre solution à la question palestinienne est parfaitement claire et logique et fondée de surcroît sur les principes de la démocratie. Alors que l'Europe continue de fermer les yeux sur les crimes israéliens à Gaza et à Qods, l'Iran propose de recourir au vox populi pour décider de l'avenir de la Palestine. il s'agit de consulter par les voies référendaires les Musulmans, les Chrétiens et évidemment les Juifs vivant depuis 80 ans en territoires occupés sur ce qui devrait être la Palestine. Ce plan, enregistré à l'ONU. ne suit-il pas les principes internationalement reconnus? Alors pourquoi l'Europe refuse-t-elle de le comprendre?, s'est interrogé le Leader de la Révolution islamique. 

Pour l'Iran, il n'existe pas d'Etat d'Israël dans la mesure où l'entité israélienne s'est fondée sur les ruines de la Palestine historique et qui depuis sa création, il n'a cessé d'aller de crime en crime contre une population dont elle a volé à la fois terre, vie, droit à la survie. 

En tournée en Europe la semaine dernière, le PM israélien Benjamin Netanyahu a tenté de convaincre Londres, Paris et Berlin de quitter l'accord nucléaire signé avec l'Iran et de les pousser à rallier une "coalition militaire" contre ce pays. Les analystes soulèvent toutefois l'échec des tentatives de Netanyahu en Allemagne, en France et en Grande-Bretagne qui souhaitent tous les trois se maintenir dans l'accord. Les délires du PM israélien sont d'ailleurs passés presque inaperçus : en Allemagne ce dernier a prétendu que l'Iran cherchait à "noyer les juifs en mer ", ce que fait d'ailleurs Israël à ses migrants africains en les expulsant vers leurs pays d'origine. Et pourtant l'Iran compte l'une des plus grandes communautés juives de tout le Moyen-Orient. Le judaïsme est l'une des trois religions reconnue par la Constitution iranienne et les Iraniens de confession juive ont un député au Parlement. Le pluri-confessionnalisme est ancré dans la culture iranienne vieille de plusieurs millénaire.

Fin

Commentaires

You are replying to: .