Nucléaire : L'Iran "se prépare" en cas d'échec des négociations

سخنرانی کمالوندی در نمایشگاه مطبوعات

Téhéran (ISNA)- Le porte-parole de l’Organisation iranienne de l’Energie atomique (OIEA), Behrouz Kamalvandi, a donné des explications sur le processus des activités nucléaires du pays et les dernières mesures de l’OIEA après le retrait de Trump de l’accord nucléaire.

« Sans le Plan global d’action conjoint (PGAC), le processus des activités augmentera et il existe différents scénarios à ce sujet… nous avons lancé la salle des centrifugeuses qui était déjà prête, nous avons augmenté la capacité de l’électricité et d’autres mesures ont été prises dans le cadre du PGAC », a souligné M. Kamalvandi.

Il a ensuite ajouté que la Centrale atomique de Bouchehr est parfaitement active et même produise de l’électricité plus que sa capacité.

« Nous avions auparavant de bons accords avec les Etats-Unis, mais après la Révolution en Iran, ils se sont retirés et dans le PGAC aussi, Trump s’est retiré. Les Etats-Unis ont une bonne technologie nucléaire, si ils avaient aussi de bons leaders, ils pouvaient travailler avec l’Iran et les autres pays en profit de toutes les parties », a-t-il précisé.

« Les positions de la Russie pour soutenir l’Iran et le PGAC sont fermes. La Russie a déclaré sa critique aux Etats-Unis plus fortement que les autres pays », a-t-il ajouté, en se référant à la rencontre récente entre les présidents russe et américain.

« Nous avons pris des mesures afin de préparer le terrain, au bout du compte, à une augmentation de [notre] niveau d'enrichissement [de l'uranium] si c'est nécessaire, et si les négociations avec les Européens échouent », a déclaré Behrouz Kamalvandi lors d'une conférence de presse à Téhéran.

« Nous continuons bien évidemment d'appliquer et de mettre en œuvre nos obligations découlant de l'accord sur le nucléaire, "mais dans le même temps, nous prenons en compte tous les scénarios [possibles], et nous nous préparons », a également déclaré M. Kamalvandi.

"Jusqu'à présent, nous ne sommes pas sortis du cadre" de cet accord, a-t-il insisté.

Fin

Commentaires

You are replying to: .