La Russie réaffirme son engagement envers l'accord sur le nucléaire iranien

پرچم روسیه

Téhéran (ISNA)- La Russie est déterminée à prendre toutes les mesures nécessaires pour préserver et mettre en œuvre le Plan global d'action conjoint (PGAC), connu sous le nom de l'accord sur le nucléaire iranien, a déclaré vendredi le ministère russe des Affaires étrangères.

"La Russie continue de mettre en œuvre ses engagements dans le cadre du PGAC ... Nous réaffirmons notre engagement décisif à prendre toutes les mesures nécessaires pour préserver et appliquer pleinement le PGAC", a indiqué le ministère russe.

Le ministère russe a précisé que la société russe de l'énergie nucléaire Rosatom a lancé une série de projets conçus pour garantir la conformité aux exigences du PGAC.

Tout en notant que la Russie se prépare à renvoyer un deuxième lot d'uranium hautement enrichi vers l'Iran, le ministère russe a souligné que Moscou aiderait Téhéran à gérer le surplus d'uranium faiblement enrichi et coopérerait avec le pays dans des zones spécifiques pour l'utilisation pacifique de l'énergie atomique.

Toute cette coopération est strictement conforme aux dispositions du PGAC et à la résolution 2231 du Conseil de sécurité de l'ONU, sous la supervision complète de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), a fait remarquer le ministère russe.

Le PGAC a été signé en 2015 entre l'Iran et les pays du groupe P5+1 (la Russie, la France, la Chine, la Grande-Bretagne, les États-Unis et l'Allemagne).

En mai dernier, le président américain Donald Trump a annoncé le retrait des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien. Par la suite, l'administration Trump a imposé une première série de sanctions contre l'Iran tout en promettant d'imposer une deuxième série de sanctions plus sévères.

Fin

Commentaires

You are replying to: .