Il n’y a aucun document qui dise que les personnes arrêtées à Bahreïn sont iraniennes (Qassemi)

بازدید بهرام قاسمی از ایسنا

Téhéran (ISNA)- Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a rejeté l’information de l’agence de sécurité bahreïnienne affirmant qu’elle avait arrêté 14 ressortissants iraniens pour entrée illégale avec de faux passeports asiatiques, soulignant que Téhéran n’avait reçu aucun document à cet égard.

"Cela ne peut pas être confirmé par l’affirmation selon laquelle ces personnes sont d’origine iranienne et sont entrées à Bahreïn avec des passeports falsifiés et nous ne pourrons exprimer aucun avis avant d’avoir reçu des informations complètes", a déclaré Bahram Qassemi, porte-parole de la diplomatie iranienne.

Il a ajouté qu'aucun document n'a été présenté à l'Iran concernant l'origine iranienne des personnes détenues.

M. Qassemi a également rappelé que l’Iran et Bahreïn ont coupé les liens depuis plusieurs années et a déclaré: "Par conséquent, le gouvernement de Manama ne délivre aucun visa aux citoyens iraniens et principalement aucun échange entre les deux pays et il n’y a aucune possibilité que les citoyens iraniens puissent visiter Bahreïn. "

Fin

Commentaires

You are replying to: .