Le champ gazier conjoint de l’Iran et du Royaume-Uni est exempté des sanctions américaines

ميدان گازي

Téhéran (ISNA)- Le Royaume-Uni a obtenu de Washington une exemption de courte durée des sanctions américaines touchant le gisement de gaz offshore de Rhum, en mer du Nord, dont les actionnaires sont la compagnie pétrolière nationale iranienne (NIOC) et la compagnie British Petroleum (PB).

Les États-Unis ont émis une autorisation de courte durée pour lever les restrictions imposées à la production du champ gazier Rhum qui appartient à l’Iran et au Royaume-Uni en mer du Nord.

Après l’imposition par l’Union européenne (UE) de sanctions contre les industries pétrolière et gazière de l’Iran, les opérations d’extraction avaient été interrompues dans ce champ gazier en novembre 2010 avant de reprendre en octobre 2014.

En décembre 2012, les pays de l’UE ont adopté une loi en vertu de laquelle les activités de ce champ ont été exemptées des sanctions unilatérales contre l’Iran. Ensuite, le gouvernement britannique a pris la gestion intérimaire de ce champ en bloquant la part des revenus de l’Iran et en attendant la levée des sanctions.

Les discussions sont apparemment en cours pour prolonger cette exemption après le 4 novembre et le gouvernement britannique cherche à faire en sorte que cette zone ne soit pas sanctionnée, bien que 50% des actions dans ce domaine appartiennent à l'Iran.

Avec PressTV

Fin

Commentaires

You are replying to: .