Appels téléphoniques de Zarif avec Mogherini et les ministres allemand, danois et suédois des Affaires étrangères

گفت‌وگوی تلفنی ظریف

Téhéran (ISNA)- Le chef de la diplomatie iranienne a tenu des entretiens téléphoniques avec de différents responsables européens.

Vendredi soir, le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, a tenu des appels téléphoniques séparés avec la Haute Représentant de l’Union européenne pour les affaires internationales et la politique de sécurité Fédérica Mogherini, les ministres allemand des Affaires étrangères Heiko Mass, suédois Margot Wallström et danois Anders Samuelsen.

Lors de ces entretiens téléphoniques, M. Zarif a discuté de l’action des Etats-Unis pour réimposer des sanctions contre l’Iran et les efforts de l’Europe pour contrer ses mesures.

Mme Mogherini et les ministres européens des Affaires étrangères ont insisté une fois de plus sur leurs engagements au Plan global d’action conjoint (PGAC), leurs efforts pour maintenir les canaux financiers avec Téhéran et la poursuite des exportations pétrolières et gazières d’Iran.

Les Européens ont également précisé sur l’importance de l’engagement des ministres des Finances en plus des ministres des Affaires étrangères de ces trois pays européens et les autres membres pour appliquer le mécanisme spécial financier de l’Europe et ont annoncé que ce mécanisme sera mis en œuvre officiellement dans mes prochains jours.

M. Zarif a également discuté avec son homologue danois de la récente revendication de la police de ce pays sur l’implication de l’Iran dans un attentat terroriste au Danemark.

En rejetant ces revendications fausses, le chef de la diplomatie iranienne a souligné sur l’effort clair du régime sioniste afin de détruire les relations d’Iran avec les pays européens et les initiatives de l’UE pour maintenir le PGAC. Il a ensuite déclaré que l’Iran est prêt à coopérer avec les responsables sécuritaires de Danemark afin d’éclaircir les différentes dimensions de ce complot et de découvrir la vérité.

M. Zarif a également rappelé la responsabilité du gouvernement danois pour poursuivre et arrêter les membres du groupuscule terroriste qui a lui-même avoué d’être impliqué dans l’attentat récent à Ahvaz, en Iran, et a reconnu, inacceptable, l’action de Danemark pour soutenir ces gens malgré leur aveu d’être responsable de cet attentat.

Fin

Commentaires

You are replying to: .