Le Conseil des Gardiens d’Iran rejette l’adhésion du pays à la CFT

سی اف تی

Téhéran (ISNA)- Le Conseil des Gardiens d’Iran a rejeté le projet de loi de l’adhésion du gouvernement iranien à la Convention sur la lutte contre le financement du terrorisme (CFT).

Le porte-parole du Conseil des Gardiens d’Iran, Abbassali Kadkhodaei, a annoncé sur son compte Tiwtter que cette institution a rejeté le projet de loi de l’adhesion du pays à la CFT.

« Le Conseil des Gardiens d’Iran a examiné le projet de loi de l’adhésion du gouvernement de la République islamique d’Iran à la CFT lors de plusieurs sessions de réunion et lui a reproché des objections et des ambigüités. Cet opinion comprenant des articles illégaux et contre la constitution, a été renvoyé au Parlement islamique », a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Les députés du Parlement islamique d’Iran (Majlis) ont examiné et approuvé le 7 octobre dernier le projet de loi concernant l'adhésion de l'Iran à la CFT avec 143 voix pour, 120 voix contre et 5 voix d’abstention du total de 270 parlementaires présents à la session.

Fin

Commentaires

You are replying to: .