Hausse de 56% des revenus pétroliers iraniens au sept premiers mois de l’année

Téhéran (ISNA)- Le chef de l’Organisation iranienne du Plan et du Budget a déclaré que selon le rapport des opérations des sept premiers mois du budget de cette année iranienne (du 21 mars au 20 novembre 2018), des revenus pétroliers ont connu une hausse de 56% par rapport à l’année dernière.

« Malgré les sanctions de Washington qui ont pratiquement commencé il y a quelque mois, la performance des statistiques des sources et des consommations iraniennes sont mieux que l’année dernière », a déclaré le chef de l’Organisation iranienne du Plan et du Budget, Mohammad Bagher Nobakht.

M. Nobakht a souligné que des revenus pétroliers iraniens ont connu une hausse de 56% pendant les sept premiers mois de l’année par rapport à l’année dernière et il a précisé que la croissance du volume de l’exportation et le prix du pétrole en comparaison avec le projet de loi budgétaire des finances sont les facteurs efficaces à cet égard.

Fin

Commentaires

You are replying to: .