• dim. / 25 novembre 2018 / 13:18
  • Catégorie: Science
  • Code d'info: 97090401257
  • Journaliste : 71612

Production des veines artificielles à l’Université d’Amir Kabir

رگ مصنوعی

Téhéran (ISNA)- Les chercheurs de l’Université iranienne d’Amir Kabir ont réussi à créer des veines artificielles qui ont un potentiel d’angiogenèse.

« Dans les différentes maladies comme les maladies cardiaques, vasculaires et autres traumas, les veines disparaissent et dans ce cas on ne peut plus prélever les veines du malade », a déclaré l’opératrice exécutive de ce projet, Naghmeh Arabzadeh.

Expliquant que dans cette situation, le malade a besoin de ces veines artificielles, Mme Arabzadeh a ajouté que « les veines artificielles qui sont utilisées dans ce domaine doivent avoir la compatibilité avec le corps, donc elles sont produites avec deux fonctions ».

« Certaines des veines artificielles sont permanentes et d'autres ne sont que des échafaudages qui fournissent un substrat à l'angiogenèse », a souligné Mme Arabzadeh.

Soulignant qu’au centre de recherche des nouvelles technologies de l’Université d’Amir Kabir, on a réussi à produire des veines artificielles qui ont les deux caractéristiques, Mme Arabzadeh a rappelé que « dans ces recherches, notre concentration principale étaient la production des veines artificielles pour l’angiogenèse et nous avons obtenu de bons résultats aux tests de transfusion sanguine ».

Fin

Commentaires

You are replying to: .