• dim. / 25 novembre 2018 / 14:35
  • Catégorie: Science
  • Code d'info: 97090401302
  • Journaliste : 71612

Nécessité de renforcer les coopérations mixtes scientifiques des universités d’Iran et de Russie

محمود نیلی -دانشگاه تهران

Téhéran (ISNA)- Le recteur de l’Université de Téhéran, Mahmoud Nili-Ahmadabadi, a souligné la nécessité de renforcer les coopérations communes scientifiques entre les universités iraniennes et russes.

« Jusqu’à maintenant ces coopérations étaient satisfaisantes dans le domaine d’échange de professeur et d’étudiant mais les activités scientifiques communes qui ont été faites, doivent être renforcées », a déclaré M. Nili-Ahmadabadi.

A l’inauguration de la tenue de la quatrième réunion des recteurs de grandes universités d’Iran et de Russie, M. Nili-Ahmadabadi a décrit cette réunion comme signe de détermination sérieuse des deux pays pour la continuité des coopérations scientifiques et technologiques et a ajouté que « comme deux voisins, l’Iran et la Russie ont un long et historique antécédent des coopérations dans les domaines économiques, politiques, culturelles et scientifiques ».

« Notre pensée est basée sur les coopérations scientifiques et académique qui sont le plus évident et durables des collaborations car dans ces coopérations, les étudiants et les professeurs qui sont les directeurs de l’avenir, peuvent établir des coopérations à long terme entre les deux peuples », a précisé le recteur de l’Université de Téhéran.

« La plupart des coopérations des deux parties étaient dans le domaine de l’échange d'étudiants et le volume des activités scientifiques communes était moins et nous devons fournir la base pour les coopérations dans les différentes dimensions », a précisé M. Nili-Ahmadabadi en indiquant le volume des entretiens académiques entre l’Iran et la Russie.

« L’Université de Téhéran est le président de l’Union des universités de l’Asie-Pacifique qui a 150 membres, alors il y a cette possibilité pour les universités iraniennes et russes d’étendre leurs communications internationales », a insisté M. Nili-Ahmadabadi.

Selon les relations publiques de l’Université de Téhéran, les recteurs et les autorités des universités iraniennes et russes ont présenté leurs universités, les domaines des coopérations et ont donnés des suggestions pour améliorer ses relations et à la fin de cette réunion pour le résumé, un communiqué final a été prononcé.

Le communiqué final a souligné la nécessité de poursuivre les coopérations entre les universités iraniennes et russes et la continuité de la tenue des réunions des recteurs des universités élite d’Iran et de Russie.

Fin

Commentaires

You are replying to: .