Le plan de l’Iran est la seule option fiable pour la crise yéménite, (Zarif)

حواد ظریف

Téhéran (ISNA)- En évoquant la crise yéménite et les souffrances qu’endure le peuple à cause des crimes commis par les Saoud et les allégations de ces derniers à l’encontre de l’Iran, le ministre iranien des Affaires étrangères a affirmé sur sa page Twitter que le plan en quatre points proposés par l’Iran est toujours la seule option durable et fiable.

« Alors que le peuple yéménite a souffert à cause des crimes commis par la coalition saoudienne et ses alliés américains, qui tentent de justifier leurs crimes en avançant des allégations fallacieuses contre l’Iran, le plan en quatre points de l’Iran reste toujours la seule option durable et fiable », a écrit sur sa page Twitter Mohammad Javad Zarif, ministre iranien des Affaires étrangères.

« La guerre au Yémen doit prendre fin. Nous insistons sur un cessez-le-feu, l’acheminement d’aide humanitaire et un dialogue yéméno-yéménite en vue de la formation d’un gouvernement inclusif au Yémen », avait tweeté le 10 avril Zarif.

Dans une lettre adressée il y trois ans à Ban Ki-moon, alors secrétaire général des Nations unies, Zarif avait tiré la sonnette d’alarme sur la situation qui prévalait au Yémen et avait mis l’accent sur une solution politique à la crise yéménite.

« La formation sans ingérence étrangère d’un gouvernement d’union nationale est la seule voie pour rétablir la paix et la stabilité dans ce pays. Pour atteindre cet objectif, il faut prendre des mesures, notamment à travers les Nations unies, dans le cadre de la charte de cette organisation et des principes humanitaires internationaux pour atteindre d’abord les objectifs ci-dessous :

1. Un cessez-le-feu et la fin immédiate de toutes les attaques militaires étrangères ;

2. L’acheminement immédiat et ininterrompu d’une aide humanitaire et médicale à la population du Yémen ;

3. La reprise du dialogue national yéménite dirigé par le peuple et avec la participation des représentants de tous les partis politiques et groupes sociaux de ce pays ;

4. La formation d’un gouvernement inclusif d’union nationale. »

Fin

Commentaires

You are replying to: .