Déclarations «irresponsables» américaines : L'Iran appelle à une condamnation internationale

اسحاق آل حبیب

Téhéran (ISNA)- Dans des lettres à l'adresse du Conseil de sécurité, l'Iran appelle à une condamnation internationale des déclarations faites par le Secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo, qui avait menacé la nation iranienne de la famine.

La représentation permanente de l'Iran auprès de l'ONU, a envoyé des lettres à l'adresse du Conseil de sécurité, et du Secrétaire général de l'ONU, en guise de protestation contre les déclarations 'irresponsables' et 'provocatrices' faites par Mike Pompeo, un 'faucon' à la tête de la diplomatie américaine, contre la nation iranienne.

Les lettres, signées mardi par l’ambassadeur iranien auprès de l’ONU Eshaq Al Habib, insistent sur le fait que ce genre de déclarations fait partie des politiques américaines visant à durcir la pression sur l'Iran et constitue une menace 'concrète' pour déclencher une guerre économique contre le peuple iranien.

Dans ses lettres au Président du Conseil de sécurité et au Secrétaire général de l’ONU, la représentation iranienne a souligné que de tels actes constituent une punition collective qui vise une nation et restent un exemple flagrant des violations des principes fondamentaux du droit international.

Les missives évoquent également le renforcement des sanctions illégales américaines contre l'Iran pour dire que priver un pays des choses de premières nécessités, telles les médicaments et les matériels médicaux vitaux, est l'exemple flagrant de ' crime contre l'humanité'.

Le texte souligne que la réimposition des sanctions unilatérales contre le peuple iranien, est la violation flagrante de l'accord nucléaire et de la résolution 2231 du Conseil de sécurité de l'ONU ainsi que le verdict émis par la Cour internationale de justice (CIJ).

La représentation iranienne auprès de l'ONU, considère les remarques du Faucon Pempo comme l'exemple manifeste de la politique d'intimidation de l'administration américaine qui ne connaît aucune limite, avant de dénoncer les sanctions unilatérales américaines à vocation extraterritoriales.

Evoquant 40 ans de la résistance iranienne face aux pressions et aux actes illégales américaines, Téhéran promet que le peuple iranien saura et pourra en sortir victorieux.

La mission iranienne auprès de l'Onu exhorte à cette occasion la communauté internationale à agir contre les déclarations et les approches 'unilatérales' et 'irresponsables' synonymes de « loi du plus fort ».

Pour le rappel, la Cour internationale de justice (CIJ) de la Haye a ordonné aux États-Unis de suspendre les sanctions économiques contre Téhéran mettant en péril l'aide humanitaire et l'aviation civile. L'organe judiciaire des Nations unies a ordonné aux États-Unis de ne pas inquiéter des entreprises qui commercent avec l'Iran dans certains secteurs qui «ont trait à l'importation et à l'achat de biens nécessaires à des fins humanitaires» et «à la sécurité de l'aviation civile», peut-on lire dans l'ordonnance de la CIJ.

Avec IRNA

Fin

Commentaires

You are replying to: .