• mar. / 11 décembre 2018 / 16:03
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 97092010221
  • Journaliste : 71453

Test balistique : l’Iran le confirme

موشک عماد.jpg

Téhéran (ISNA)- Le haut commandant du Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI) a confirmé le nouveau test de missile iranien effectué récemment avant d'affirmer que la réaction des Américains témoignait de l’importance de cet essai et surtout de son succès.

Le commandant des forces aéronavales du CGRI, le général Amir Ali Hajizadeh, a confirmé le nouveau tir de missile du CGRI, sans mentionner le modèle utilisé. « Nous continuons nos essais balistiques et notre dernier test est particulièrement significatif », a-t-il précisé.

En ce qui concerne la réaction du secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, au dernier test balistique du CGRI, il a souligné: « La réaction des Américains à notre dernier test démontre à quel point cela a été important pour eux. »

« Nous réalisons des cinquantaines d’essais balistiques par an. Qu’ils réagissent à certains essais de missiles, c’est qu’ils ont été pris en tenailles », a fait savoir le haut commandant du CGRI. 

Le général Hajizadeh a souligné par ailleurs la volonté de l'Iran d'élargir la portée de ses missiles : " Nous ne rencontrons aucune limite technique pour élargir la portée de nos engins, a-t-il ajouté en affirmant que la portée des missiles iraniens dépassait les 2000 kilomètres alors que les bases de "certaines puissances ennemies dans la région se trouvent à une distance de 200 à 300 kilomètres de notre territoire".

Mike Pompeo a annoncé au début de décembre que l’Iran avait un nouveau missile balistique et qu’il avait ainsi violé la résolution 2331 du Conseil de sécurité de l’ONU. Cette résolution est celle dont s'est retiré Washington en foulant au pied l'accord nucléaire signé en 2015 avec l'Iran. Pompeo a également indiqué que le missile de moyenne portée iranien pouvait être équipé de plusieurs ogives, ce qui n'a pas été démenti par le commandant iranien.

Un jour après les propos de Pompeo, le porte-parole des forces interarmées iraniennes, le général Abolfazl Shekarchi a fait savoir que les essais balistiques iraniens sont de nature dissuasive et que l’Iran continuerait de promouvoir sa puissance balistique et d’effectuer de nouveaux tests de missiles.

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a publié, le mardi 4 décembre, un tweet pour dénoncer le discours contradictoire des Américains.

Avec PressTV

Fin

Commentaires

You are replying to: .