• sam. / 29 décembre 2018 / 16:47
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 97100804252
  • Journaliste : 71453

Golfe Persique : Zarif fustige la présence US, « source de tension » dans la région

محمد جواد ظریف

Téhéran (ISNA)- Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, s’exprimant à l’occasion d'une interview accordée à la chaîne d'information chinoise, Phoenix, a qualifié d’ « illégale » la présence américaine dans le golfe Persique avant d'avertir sur ces aventurismes qui risquent de provoquer une escalade des tensions dans la région susceptible de dégénérer.

« A chaque fois que les Américains ont renforcé leur présence dans le golfe Persique, tous les pays de la région se sont vus menacés », a déclaré Zarif.

S’agissant du retrait des troupes américaines de Syrie, le haut diplomate iranien a déclaré : « Nous ne savons pas quel est le plan des Américains, mais ce qui nous préoccupe c’est que la politique américaine dans la région est une politique dangereuse et qu’il revient à Washington de changer de cap à l’égard de la région ».

En réponse à une question sur l’éventualité d'une future négociation entre l'Iran et les Etats-Unis, Zarif a répondu : « Les Américains étaient engagés dans le Plan global d’action commun (PGAC) sur le nucléaire iranien et négociaient il y a huit mois, mais ils l’ont unilatéralement abandonné, c’est donc à eux de reprendre le dialogue.

Interrogé sur la question des exportations du pétrole iranienne et les effets de sanctions américaines, Zarif a indiqué : « Les Etats-Unis ne peuvent jamais empêcher nos exportations et s’ils osent le faire, ils seront obligés à entrer dans les jeux politiques qui plongerait le monde dans le chaos.

Le chef de la diplomatie iranienne a ajouté que pour le gouvernement et le peuple chinois l’Iran est un partenaire fiable.

« Ils le savent bien, les Iraniens ne permettent jamais les intérêts politiques se mêler de l’approvisionnement de Pékin en énergie », a insisté Zarif avant de qualifier pour sa part d’« ami digne de confiance », la Chine.

« Je veux que les Chinois soient certains que l'intérêt de l'Iran pour la Chine est stratégique, et non pas tactique et provisoire », a-t-il conclu.

Avec IRNA

Fin

Commentaires

You are replying to: .