• sam. / 12 janvier 2019 / 13:36
  • Catégorie: Economie
  • Code d'info: 97102211628
  • Journaliste : 71453

L'Inde continuera d'importer du pétrole iranien

ایران و هند

Téhéran (ISNA)- Un jour après que Washington ait menacé d'imposer de nouvelles sanctions économiques à l'Iran, l'Inde a répété qu'elle continuerait d'importer du pétrole brut iranien pour répondre aux besoins énergétiques du pays.

Le ministère indien des Affaires extérieures a déclaré qu'il s'engagerait avec toutes les parties prenantes en ce qui concerne les questions liées à la sécurité énergétique du pays, rapporte sputniknews.

Nous avons eu plusieurs séries de réunions avec l'Iran et plusieurs autres parties prenantes. Je peux vous dire que l’Inde continue d’importer du pétrole iranien. Nous avons obtenu une dérogation à cet égard et nous continuerons de collaborer avec toutes les parties prenantes en ce qui concerne les questions liées à la sécurité énergétique de l'Inde, a déclaré Raveesh Kumar, porte-parole du ministère indien des Affaires extérieures, vendredi après-midi lors d'un point de presse hebdomadaire.

Le secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, a déclaré précédemment que des pays du monde entier devaient couper le pétrole iranien de leur bouquet énergétique ou s’efforcer de le faire.

Les sanctions économiques américaines contre l'Iran sont les plus fortes de l'histoire et continueront à se durcir, a déclaré jeudi le secrétaire d'Etat américain Mike Pompe, lors d'un discours prononcé à l'Université américaine du Caire.

Les Etats-Unis, qui avaient menacé de réduire à zéro les exportations de pétrole iranien, ont finalement été obligés de reculer dans leur décision et ont finalement accordé des dérogations à huit principaux acheteurs de pétrole - Chine, Inde, Japon, Corée du Sud, Turquie, Taiwan, Italie et Grèce.

Un peu plus tôt l'semaine dernière, le plus haut dirigeant de la banque indienne a déclaré que New Delhi avait commencé à payer à l'Iran en roupies indiennes pour son pétrole - une initiative sans précédent.

Les importations indiennes en provenance d'Iran ont totalisé environ 11 milliards de dollars entre avril et novembre, le pétrole représentant environ 90%.

Un peu plus tôt, l’Inde avait donné à l’Iran l’autorisation d’ouvrir une succursale bancaire dans un délai de trois mois afin d’alléger les problèmes de paiement.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a déclaré mardi 8 janvier en visite en Inde que Téhéran continuerait à être un fournisseur fiable de pétrole brut pour l'Inde.

Avec IRNA

Fin

Commentaires

You are replying to: .