• ven. / 25 janvier 2019 / 15:41
  • Catégorie: Science
  • Code d'info: 97110502537
  • Journaliste : 71612

L’Iran, deuxième pays au Moyen-Orient dans la production de l’énergie hydroélectrique

برق آبی

Téhéran (ISNA)- Selon le rapport de l'Association internationale de l'hydroélectricité (IHA), l’Iran, en exploitant 12 mille mégawatts de la centrale hydroélectrique, s’est positionné 19ème dans le monde, 6ème en Asie et deuxième au Moyen-Orient.

Dans le monde, le montant de la production des centrales hydroélectriques est arrivé à 4 millions mégawatts par heure qui a permis d'éviter l’émission de 4 milliards de tonnes de gaz à effet de serre dans le monde.

Actuellement, 26.5% du total des énergies produites dans le monde sont fournies par les énergies renouvelables dont 16.4% de ce montant est produit par les centrales hydroélectriques, 5.6% par les centrales éoliennes, 2.2% par les centrales biomasses, 1.9% par les centrales solaires et 0.4% par les autres centrales renouvelables et en Iran, la part des centrales hydroélectriques a atteint les 15% du total des capacités des centrales installées.

Selon le site officiel du ministère iranien de l’Energie, actuellement la Chine, le Japon, l’Inde, la Turquie, le Vietnam et l’Iran sont les six meilleurs pays en Asie dans l’exploitation des centrales hydroélectriques.

Selon l’IHA, en 2017, l’Iran a pu, en exploitant 520 mégawatts de nouvelles unités hydroélectriques, se mettre parmi les pays pionniers dans ce domaine et se décerner la septième place du monde en termes d'augmentation de la capacité des centrales hydroélectriques.

Fin

Commentaires

You are replying to: .