• mar. / 5 février 2019 / 11:52
  • Catégorie: Economie
  • Code d'info: 97111608789
  • Journaliste : 71453

La quatrième entreprise japonaise reprend ses importations de pétrole iranien

صادرات نفتی

Téhéran (ISNA)- La société pétrolière, minière et énergétique JXTG est la quatrième société japonaise à reprendre l'importation de pétrole iranien.

Le navire VLCC Eneos Breeze a commencé à expédier à la société le premier chargement de pétrole de l'île iranienne de Khark, a rapporté S & P Global, citant le porte-parole de la société.

Sans faire référence au volume de fret de ce navire, le porte-parole de la société japonaise a déclaré qu'après trois mois depuis l'obtention d'exemptions des États-Unis pour faire des transactions avec l'Iran, cette société, qui est la quatrième plus grande raffinerie au Japon, a mis en application sa décision de fournir de l’énergie au Japon.

Avec les importations de pétrole de cette société, le Japon a importé 4,9 millions de barils de pétrole d'Iran au cours des quatre derniers mois.

Selon les plans d'autres raffineries japonaises visant à continuer d'importer du pétrole iranien, le Japon devrait importer 14 millions de barils de pétrole iranien en janvier et février.

Auparavant, les autorités japonaises avaient déjà annoncé que certaines sociétés importeraient du pétrole iranien entre janvier et mars.

Les États-Unis ont été obligés de retirer leur politique visant à réduire à zéro les ventes de pétrole iranien après l'imposition de sanctions et ont donc exempté huit pays : le Japon, la Chine, l'Inde, la Corée du Sud, la Turquie, l'Italie et la Grèce et Taiwan.

Avec IRNA

Fin

Commentaires

You are replying to: .