• mar. / 12 février 2019 / 16:38
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 97112312086
  • Journaliste : 71612

L’Iran et ses alliés n’ont pas permis aux terroristes de régner à l’ouest de l’Asie (Amir-Abdollahian)

امیرعبداللهیان

Téhéran (ISNA)- Un groupe de responsables politiques et parlementaires et de professeurs des universités d’Amérique latine et de la région des Balkans ont rencontré l’assistant spécial du président du Parlement islamique d’Iran chargé des affaires internationales.

« Les interactions constructives de l’Iran avec tous les pays du monde, sauf le régime illégitime d’Israël, sont toujours à l’ordre du jour de la politique étrangère et de la diplomatie parlementaire de Téhéran », a déclaré l’assistant spécial du président du Parlement islamique, Hossein Amir-Abdollahian.

« A la 40ème anniversaire de la Révolution islamique, nous annonçons avec fierté, que l’Iran et ses alliés n’ont pas permis aux terroristes de régner dans la région de l’ouest de l’Asie et de réaliser les buts anti-humanitaires de l’axe américano-sioniste », a ajouté M. Amir-Abdollahian.

Soulignant que malgré les pressions du président américain, Donald Trump, l’Iran avancera avec tout son pouvoir à l’aide du peuple et de sa grande jeune génération, sur le chemin du fleurissement de l’économie, M. Amir-Abdollahian a précisé que le maintien de l’indépendance et de la liberté sont les autres honneurs de la République islamique d’Iran à ses 40 ans de révolution islamique.

M. Amir-Abdollahian a insisté sur le fait que « les Etats-Unis sont sur le point de répéter la crise syrienne en Amérique latine avec l’ingérence évidente dans les évolutions du Venezuela ».

« Le conseiller spécial du président du Parlement islamique d’Iran a souligné que Nicolás Maduro et Juan Guaidó sont les enfants du Venezuela et au lieu de l’ingérence étrangère, les dialogues doivent se tenir entre le gouvernement légal et les opposants », a-t-il ajouté.

« Trump et la Maison Blanche pensent seulement à leurs intérêts et ils ne sont l’ami d’aucun pays. Ça fait 40 ans que l’Iran islamique a dit non à la mauvaise politique de Washington et se tient sur ses jambes et il croit en une solution politique pour toutes les crises du Venezuela au Yémen, au Bahreïn, à la Libye et à la Syrie », a poursuivi M. Amir-Abdollahian.

Fin

Commentaires

You are replying to: .